Réglementation

RE2020 : " Un coefficient d'électricité à 2,3 est le fruit d'une discussion de marchands de tapis "

TARDY, Anne-Sophie | 15 janvier 2020 |

Pour Bernard Aulagne, président de Coénove, les choix du gouvernement d'un coefficient d'énergie primaire de l'électricité à 2,3 dans les simulations de la prochaine réglementation environnementale ne respectent pas la réalité physique.


Voilà un communiqué interministériel qui aura échauffé les esprits. Alors que le gouvernement a annoncé mardi 14 janvier entrer en phase de tests de la RE2020 avec un coefficient d'énergie primaire de l'électricité à 2,3 et un impact carbone à 79 g CO2 / kWh pour le chauffage électrique, contre actuellement 2,58 et 210 g CO2 / kWh actuellement dans la RT2012, l'association Coénove, rassemblant les acteurs de la filière gaz, a voulu faire entendre son indignation.

« Les choix qui viennent d’être pris ne sont clairement pas à la hauteur des enjeux » pour Bernard Aulagne, président de l’association, pour qui le sentiment principal qui ressort est celui d’un écran de fumée. « Les professionnels sont consultés depuis des mois – les bureaux d’études notamment – et démontrent par a + b que l’on ne peut tordre la réalité physique, sauf à prendre des artifices pour arriver in fine au résultat escompté. En voilà encore un exemple flagrant ».

Pour Bernard Aulagne, choisir un facteur de conversion de 2,3 équivaut au " fruit d'une discussion de marchand de tapis, alors que ce facteur de conversion est une réalité physique !
De qui se moque-t-on ? Même la Commission européenne a retenu récemment une méthode de calcul qui fait référence (utilisée dans la directive Efficacité Energétique) et qui, appliquée au mix électrique français 2020, conduit à une valeur de 2,8 ! "
Et le président de Coénove de conclure : " ce qui ne va pas dans la direction du but recherché : favoriser l’électricité ».



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services