Réglementation

Un label pour garantir la qualité de l’air intérieur (et la mise en œuvre de la ventilation)

| 16 novembre 2017 |

L’Association de Promotion de la Qualité de l’Air Intérieur lance « Intairieur », protocole de valorisation de la Qualité de l’Air Intérieur dans les logements neufs.

Polyexpert Environnement, société de conseil et de contrôle, notamment sur l’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation, est à l’origine de cette initiative. L' Association de Promotion de la Qualité de l’Air Intérieur est née en septembre 2017 de la volonté de Polyexpert Environnement et de professionnels de mettre en avant les problématiques liées à une mauvaise qualité de l’air intérieur. Le lancement de ce label baptisé « Intairieur » se veut un moyen concret d’y arriver en invitant les maîtres d’ouvrage à ne pas se focaliser uniquement sur la performance énergétique.

Ventilation passée au peigne fin


La demande de labellisation est formulée par le maître d’ouvrage avant le dépôt du permis de construire. Un auditeur agréé contrôle l’opération en phases programme,  conception et réception et à la demande du maître d’ouvrage pendant  l’exécution. A l’issue de ce protocole, le label Intairieur est délivré au maître d’ouvrage.

 

Le renouvellement d’air fait partie des points scrutés. L’obtention du label passe donc, en plus du choix de matériaux de construction peu polluants, par la vérification de la performance du système de ventilation en mesurant l’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation et les pressions différentielles aux bouches.

Recherche auditeurs sensibles à la qualité de l'air


Pour déployer son label sur l’ensemble du territoire, l’Association de Promotion de la Qualité de l’Air Intérieur devra s’appuyer sur un réseau d’auditeurs et de sous-traitans. Les pré-requis pour y participer sont les suivants :

Pré-requis auditeurs :


- Justifier d’une formation Bac+2 minimum (BTS / DUT) dans le secteur du bâtiment ou justification d’une expérience équivalente;

-Suivre et valider la formation « Auditeur Label Intairieur ».

 

Pré-requis « Sous-traitant » :

- L’entreprise devra justifier d’une qualification OPQIBI 0908 (diagnostic qualité de l’air intérieur) ou équivalent.



Lire notre dossier Arrêtons de maltraiter la ventilation




PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • INTERVIEW D'EMMANUEL ACCHIARDI

    « N’ayez pas peur ! »

    Sous-directeur de la qualité et du développement durable dans la construction au sein des ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires, Emmanuel Acchiardi livre à Génie climatique Magazine les premières ...

    4 octobre 2018

  • ENQUÊTE

    Le photovoltaïque sera-t-il vainqueur par KO ?

    Mise en place en vue de rédiger la future réglementation thermique, l’expérimentation E+Ctouche bientôt à sa fin. Les tendances qui se dessinent font craindre aux acteurs du génie climatique un cadre réglementaire qui invite à tartiner les toits ...

    3 octobre 2018

  • Bruit des PAC : Comment s’y retrouver dans la jungle des dB ?

    Si chercher à connaître le bruit d’une PAC peut s’apparenter à un travail de détective, comprendre les niveaux sonores affichés par les fabricants ne suffit pas. Pour s’y retrouver dans la jungle des dB, il faut, en plus de patience, faire preuve ...

    6 juin 2018

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...