Réglementation

Nicolas Hulot expulse dès aujourd’hui la chaudière fioul du crédit d’impôt

| 30 septembre 2017 |

Dans un communiqué diffusé mercredi 27 septembre, le ministère de la Transition écologique et solidaire indique que les chaudières au fioul à condensation ne seront plus éligibles au crédit d’impôt à compter du 27 septembre 2017.

« Les chaudières au fioul ne seront plus éligibles au crédit d’impôt à compter du 27 septembre 2017 », indique clairement le ministère de Nicolas Hulot.

Des mesures transitoires sont prévues pour les ménages qui sont engagés dans des travaux en cours pour l’installation d’une chaudière au fioul avant le 27 septembre. « Ils pourront bénéficier du CITE au taux de 30 % sur l’ensemble de leur facture à la condition de justifier de la signature d’un devis et du versement d’un acompte à l’entreprise au plus tard le 26 septembre 2017 », précise le ministère.

"Une mesure contraire à la préservation de l’environnement"

 

" Nous sommes surpris de cette décision soudaine qui balaie d’un revers de main tous les principes d’équité. Le choix du ministère de ne plus soutenir une filière de l’industrie thermique majoritairement française et européenne, qui investit tous les jours dans l’innovation des technologies fioul, est étonnant.  Je rappelle d’ailleurs au passage que 26.000 communes françaises ne sont pas couvertes par le réseau gaz", indique à Génie Climatique Magazine Mohamed Abdelmoumene, directeur technique d’Alliance Solutions Fioul (ASF), organisme chargé de promouvoir les systèmes performants de chauffage au fioul. "Cette mesure produira, sans doute, un résultat inverse au but recherché. Tous les ans, environ 50.000 utilisateurs fioul domestique décident de moderniser leur installation de chauffage car satisfaits du coût, de la capacité de stockage et de l’évolution technique du combustible vers toujours plus de respect de l’environnement. Ce qui représente une réduction annuelle de 48.000 tonnes équivalent CO2 ! Ces consommateurs vont donc repousser leurs projets de rénovation de systèmes vétustes ou se diriger vers des technologies basse température qui étaient déjà exclues du dispositif. Alors que la progression de la part des systèmes à condensation était soutenue ces trois dernières années, nous allons probablement assister à un renversement de cette tendance. Bref, une mesure contraire à la préservation de l’environnement."


 


Lire notre article Exemples concrets de la "prime Hulot" encourageant le passage du fioul au bois



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone

    Avant la fin de l’année 2017, la majorité des logements chauffés collectivement devront avoir installé des répartiteurs ou des compteurs de manière à proposer des factures de chauffage individualisées. Parallèlement cela pourrait bien être ...

    1 décembre 2016

  • Ce que vous devez savoir sur les chaufferies bois

    - La filière d’approvisionnement existante et les types de combustibles bois disponibles localement sont des critères importants à prendre en compte lors de l’étude préalable d’une chaufferie bois. - Les deux principaux textes réglementaires ...

    1 décembre 2016

  • « Les énergies d’aujourd’hui et de demain »

    La filière du génie climatique s’est réunie à Marseille les 14 et 15 octobre aux cotés des chefs d’entreprises de génie climatique à l’occasion du congrès 2016 de l’UECF : fabricants, distributeurs, négoces, énergéticiens, organismes de ...

    1 décembre 2016

Dossiers de la rédaction
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...
  • 1 mai 2016
    Géocooling, humidification de l’air, ventilation nocturne… Les systèmes de rafraîchissement dits passifs émergent. S’ils s’avèrent encore minoritaires, ils pourraient bien, avec la démocratisation des immeubles de bureaux à énergie positive dits Bepos, ...

Produits et Services

Évènements