Réglementation

Faut-il célébrer le mariage du photovoltaïque et de la PAC air/air ?

GC Magazine | 10 septembre 2017 |

L’association Coénove, regroupant les acteurs de la filière gaz, donne son avis au groupe de travail en charge d’élaborer la prochaine réglementation pour la construction neuve, qui pourrait généraliser le bâtiment à énergie positive.

Dans le cadre du Plan Bâtiment Durable, le groupe de travail RBR 2020-2050, copiloté par Alain Maugard (président de Qualibat)  et Christian Cléret (président du Conseil de Surveillance Novaxia), a lancé une consultation publique pour recueillir tous commentaires, retours d'expérience ou ajustements qui pourraient contribuer à l'élaboration de cette réflexion. L’association Coénove vient d’envoyer sa contribution.

Dans sa note, elle met en garde contre la démocratisation du couple climatisation/ photovoltaïque qui pourrait découler d’une augmentation de la fréquence des épisodes caniculaires et d’une meilleure prise en compte du confort d’été. Coénove pointe du doigt « l’adéquation considérée comme évidente, au niveau journalier, entre besoins de climatisation et la production photovoltaïque ». « N’oublions pas que le PV est déjà sollicité en maison individuelle pour répondre  aux  besoins  liés  aux  usages spécifiques (télé, ordinateur, frigo, ….) et que  son  implantation en logement collectif reste soumise à de nombreuses contraintes. Il est ainsi à craindre que la tendance à la généralisation de la climatisation augmente les consommations. Pourquoi ne pas  plutôt parler, dans un premier temps, de rafraichissement (par la circulation d’eau froide dans les systèmes à vecteur eau et le double flux rafraîchi pour le vecteur air) ? De logement traversant pour favoriser les renouvellements d'air ? », remarque l’association.

Remise en cause du 19°C universel et promotion du vecteur eau

Coénove profite également de cette contribution pour saluer le souhait du groupe de travail de remettre en cause « le tabou du 19°C universel » et, alors que le chauffage par vecteur air semble amener à prendre une part de plus en plus importante dans le résidentiel, fait la promotion du vecteur eau. « Il est admis que les systèmes avec une part de rayonnement sont plus confortables et limitent la remontée de la  température par  rapport à la température de consigne. Le vecteur eau contribue au confort de l’utilisateur du fait qu’il mixe rayonnement et convection », souligne Coénove.

Alain Maugard et Christian Cléret seront-ils du même avis ? L'avenir nous le dira... 

 

 

 

 

Lire notre article : Le photovoltaïque, vainqueur par KO sur le ring du label E+C-




PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUE

    BePOSITIVE : les solutions pour l’efficacité énergétique des bâtiments se dévoilent à Lyon.

    Confort thermique et climatique, gestion de l’eau, équipements électriques, pilotage et gestion active des bâtiments : découvrez tous les produits, services et technologies grâce à un espace dédié à toutes les énergies dans le bâtiment.

    13 janvier 2017

  • Publi-communiqué

    Découvrez BePOSITIVE 2017.

    Face aux nombreuses mutations du secteur et aux enjeux de la transition énergétique, le salon BePOSITIVE évolue et repositionne son offre au profit de toute une filière de professionnels et devient en mars 2017 le salon de la performance ...

    22 décembre 2016

  • Evenement

    BePOSITIVE : un programme inédit.

    Découvrir, se former et s’informer : les trois promesses de BePOSITIVE.

    22 décembre 2016

Dossiers de la rédaction
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...
  • 1 mai 2016
    Géocooling, humidification de l’air, ventilation nocturne… Les systèmes de rafraîchissement dits passifs émergent. S’ils s’avèrent encore minoritaires, ils pourraient bien, avec la démocratisation des immeubles de bureaux à énergie positive dits Bepos, ...

Produits et Services