Profession

Grève : "On ne peut pas faire de télétravail sur un chantier !"

TARDY, Anne-Sophie | 12 décembre 2019 |

Jacques Chanut, président de la Fédération française du Bâtiment, a profité d'une conférence de presse ce jeudi 12 décembre pour réagir sur la réforme des retraites, et la grève qui paralyse les grandes villes de France depuis le 5 décembre.


Alors qu'il tirait le bilan de cette année 2019 dans le bâtiment, et qu'il partageait ses prévisions pour 2020, Jacques Chanut, le président de la FFB, a tenu à réagir sur l'actualité politique qui anime les Français depuis une semaine. Le patron des artisans s'est montré globalement satisfait de la réforme des retraites, notamment concernant la bonification des points de retraite pour tous ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans, leur permettant donc de partir en retraite plus tôt.

Autre bon point soulevé par le président de la FFB, la considération des métiers "usants", permettant de partir deux ans plus tôt à la retraite. Cette fameuse pénibilité évoquée par Edouard Philippe la veille faisait surtout référence, dans le discours du Premier ministre, aux métiers du secteur hospitalier, mais Jacques Chanut espère que les salariés du bâtiment seront tout autant concernés.

Le chef de la férédation du bâtiment a tout de même émis un doute, ne sachant pas si des ceux bonnes nouvelles pourront être cumulées, argant "travailler sur un chantier jusqu'à 64 ans est compliqué. Je ne vois pas pourquoi un maçon partirait à la retraite dix ans après un conducteur de train." Jacques Chanut a cependant reconnu qu'un comptable travaillant dans le BTP n'avait aucune raison de partir plus tôt en retraite qu'un comptable exerçant dans un autre secteur. Des échanges avec le ministère du Travail pour éclaircir ces différents points sont programmés.

Enfin, sur la situation actuelle de la grève, conséquence de cette réforme des retraites paralysant Paris et d'autres grandes villes de France, Jacques Chanut a confié les difficultés que rencontrent les artisans depuis le 5 décembre. "Si certains mettent deux heures en voiture pour aller travailler, sachez que les ouvriers mettent deux heures en camionnette pour aller sur le chantier. On ne peut pas faire de télétravail sur le chantier !" a conclu le président de la FFB. Reste à voir les incidences qu'aura cette grève sur le secteur...



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services