Profession

L’arrêté définissant les contours de la « prime Fioulexit » est paru

| 25 janvier 2018 |

© CPE Energies
A partir du 1er avril, les ménages en situation de précarité énergétique pourront bénéficier d’une prime de 3000 euros pour le remplacement d’une chaudière fioul par une chaudière biomasse, une PAC air/eau, une PAC eau/ eau, une PAC hybride ou un système solaire combiné.




Un arrêté publié au Journal officiel du 10 janvier définit les contours de l’opération dite «Coup de pouce économies d’énergie» qui s’inscrit dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Les obligés des CEE vont ainsi pouvoir, à partir du 1er avril, inciter financièrement les consommateurs finals en situation de précarité énergétique à remplacer leur chaudière fioul existante par une solution de chauffage utilisant des énergies renouvelables.

 

Contrairement cela se traduira par une prime de 3000 €, au moins, pour une opération au bénéfice d’un ménage en situation de grande précarité énergétique et 2000 €, au moins, pour une opération au bénéfice d’un ménage en situation de précarité énergétique pour le remplacement d’une chaudière fioul par :

- une chaudière biomasse neuve de classe 5, réalisé conformément à la fiche d’opération standardisée CEE BAR-TH-113 en vigueur;

- une pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau, réalisé conformément à la fiche d’opération standardisée CEE BAR-TH-104 en vigueur;

- un système solaire combiné, réalisé en France métropolitaine conformément à la fiche d’opération standardisée CEE BAR-TH-143 en vigueur;
- par une pompe à chaleur hybride, réalisé conformément à la fiche d’opération standardisée CEE BAR-TH-159 en vigueur.


500 euros pour le passage au réseau de chaleur

 

L’arrêté indique également qu’il pourra être proposé une prime de 500 €, au moins, par logement raccordé pour une opération au bénéfice d’un ménage en situation de grande précarité énergétique et 350 €, au moins, par logement raccordé pour une opération au bénéfice d’un ménage en situation de précarité énergétique pour le remplacement d’une chaudière fioul collective par un raccordement à un réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération, réalisé conformément à la fiche d’opération standardisée CEE BAR-TH-137 en vigueur.




Lire notre article « Le retrait de la chaudière fioul du CITE n’aura pas les conséquences bénéfiques que Nicolas Hulot espère »



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mardi 7 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mercredi 8 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du jeudi 9 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...