Profession

Engie lance un appel à « solutions innovantes » de détection de fuites

La RPF | 12 décembre 2017 |

L’objectif pour l'énergéticien français Engie est le développement de solutions de détection précoce de fuite de fluides frigorigènes et l’amélioration de l’efficacité des opérations de recherche.

« Il existe à ce jour des solutions sur le marché pour la détection et la recherche de fuites de fluide frigorigène. Cependant, ces solutions sont fonctionnelles mais pas suffisamment performantes car le taux de fuite des systèmes de réfrigération, climatisation et pompe à chaleur reste important, supérieur à 20 % pour certains secteurs d’activité, indique Engie. Dans certains cas, nous ne disposons pas de solutions de détection satisfaisante. C’est le cas par exemple des groupes frigorifiques situés à l’extérieur ou ne disposant pas de réservoir de liquide. » Dans ce contexte, Engie recherche des solutions innovantes de détection et de recherche de fuites de fluide frigorigène permettant :

- De détecter plus rapidement l’apparition d’une fuite sur un système de réfrigération ou de climatisation.

- De faciliter et fiabiliser le processus de recherche de fuite.

 

La mesure indirecte incomplète

Selon le fournisseur de gaz et d’électricité, des solutions intelligentes basées sur la mesure indirecte de niveau de fluide ont fait leur apparition sur le marché ces dernières années. Elles permettent d’améliorer l’efficacité de détection mais ne sont fonctionnelles que sur des systèmes disposant d’un réservoir. Engie précise : « Nous recherchons des solutions plus compétitives, plus efficaces ou plus universelles et surtout conformes aux exigences réglementaires en vigueur."

Les recherches de fuite réglementaires ou consécutives à la réparation d’une fuite sont réalisées manuellement à l’aide de détecteurs portatifs ou d’eau savonneuse. Des traceurs existent également mais leur usage est contraignant.
Engie recherche des solutions ou des outils qui permettraient doptimiser les opérations de recherche de fuite et des solutions permettant de réaliser les recherches sur des zones difficiles d’accès. Les réponses techniques pourraient être diverses et se baseraient par exemple sur une recherche visuelle avec des systèmes d’imagerie adaptés ou encore olfactive avec des solutions d’odorisation du gaz, etc. L’usage de drones pour les zones difficiles d’accès pourrait également apporter une réponse intéressante.

La date limite de réponse à l’appel est fixée au 28 février 2018. Plus d'infos sur le site d'Engie.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mardi 7 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mercredi 8 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du jeudi 9 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services