Profession

"La réforme du CITE doit soutenir la chaleur solaire"

| 17 octobre 2019 |

Richard Loyen, délégué général d'Enerplan, a profité de la 6e édition des Etats Généraux de la chaleur solaire à Lille mardi 15 octobre pour réagir sur le projet de loi de finances 2020.







Quel a été votre ressenti à l'annonce des nouveaux barèmes pour le génie climatique en remplacement dès 2020 du crédit d'impôt à la transition énergétique ?

Il y a une incompréhension des objectifs poursuivis par le gouvernement. D'un côté, nous entendons un discours volontariste sur la transition énergétique, et de l'autre, on nous présente une réforme qui priverait de plus de la moitié de nos clients potentiels d’une incitation financière ! Si l’intérêt écologique de la chaleur solaire est régulièrement rappelé, et encouragé par les pouvoirs publics pour l’atteinte de nos objectifs de baisse de CO2, il est nécessaire que les moyens suivent les déclarations d’intention ! La réforme du CITE doit soutenir la chaleur solaire. Et pourtant, ce ne sont pas les signaux que nous percevons du PLF2020 actuel, espérons qu’il soit amendé.

La députée de l'Isère Marjolaine Meynier avait d'ailleurs déposé un amendement pour le solaire thermique dans le CITE au PLF2020, demandant la suppression du critère de taille minimale des équipements, en invoquant la complexité d'élaborer une surface unique sur le territoire, avec des risques de surdimensionnement. Malheureusement, les services de l’Assemblée nationale viennent de déclarer irrecevables ces propositions. Marjolaine Meyer a déclaré qu'elle craignait que le solaire thermique ne soit fragilisé par cette condition, et je partage sa peur. C'est regrettable que es parlementaires ne puissent même pas en débattre, ni de cet amendement ni des autres.

Une autre mesure est attendue pour 2020, la nouvelle règlementation environnementale. Quel rôle peut jouer la chaleur solaire dans l'avenir du bâtiment neuf en France ?

Avant tout, notre industrie a besoin de visibilité sur le calendrier de mise en oeuvre de cette RE2020, et sur les nouveaux seuils de performances énergétiques qu’elle imposera aux constructions. En cohérence avec une stratégie bas carbone, chez Enerplan, nous souhaitons un haut niveau de performance énergétique avec une exigence de chaleur renouvelable sur les 5 usages : chauffage, rafraichissement, eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires. Et bien sûr, avec une mise en application rapide.


 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services