Profession

« Eviter de se faire ubériser et faire face aux énergéticiens »

Propos recueillis par Eric Leysens | 6 juillet 2017 |

Le nombre de sites de mise en relation entre particuliers et entreprises de génie climatique ne cesse de croître. Forte de ses 7 000 adhérents, l’Union des Entreprises de génie Climatique et Energétique de France (UECF) va appuyer la montée en puissance d’une plateforme baptisée ProHéros. Objectif : éviter de se faire ubériser et se donner les moyens de rivaliser avec les énergéticiens. Pascal Housset, patron de la société Réalitherm et président de la section Ile-de- France Est de l’UECF nous explique les raisons de cette digitalisation à marche forcée.

Pourquoi porter un site de mise en relation ?
A l’UECF, nous avons fait le constat que si nous ne souhaitions pas voir notre profession se faire ubériser, nous devions réagir. Alors, nous avons décidé d’appuyer la montée en puissance d’un site où nos entreprises ne seront pas victimes d’intermédiation parasitaire comme sur de nombreuses plateformes de mise en relation où les entreprises doivent rogner sur leurs marges, de manière à reverser une partie à l’intermédiaire.

L’entreprise qui souhaite rejoindre la plateforme ProHéros n’a donc aucune contrepartie ?
La seule contrepartie est de souscrire à un abonnement mensuel de 55 euros qui ne s’enclenche qu’à partir du moment où l’entreprise enregistrée reçoit une demande de devis d’un contact qualifié. Si nous avons pu négocier cette faible contrepartie, c’est que nous sommes forts de 7000 adhérents. De plus, si l’entreprise ne reçoit pas plus de trois demandes de devis dans l’année, son abonnement est remboursé.

Pensez-vous que toutes les entreprises adhérentes à l’UECF vont la rejoindre ?
Nous n’avons pas la prétention d’avoir tout le monde et nous n’allons pas faire basculer tout le monde d’un coup de baguette magique mais nos entreprises sont demandeuses. Plus de la moitié n’ont pas de site ou ces derniers sont obsolètes. Or, en rejoignant la plateforme, elles disposeront d’une page, sorte de mini-site conforme à l’arrêté relatif à la publicité des prix des prestations. Ils pourront également y mettre en avant leurs références. Nous espérons donc que, d’ici la fin de l’année, entre 1 500 et 2 000 entreprises la rejoignent. Et si, à terme, la moitié de nos 7 000 adhérents nous rejoint, nous aurons déjà de quoi faire car une mise en relation ne doit pas excéder 3 entreprises et 3 devis.

Les entreprises non-adhérentes pourront vous rejoindre ?
Nous sommes sollicités par des entreprises qui ne sont pas adhérentes. La plateforme sera ouverte à d’autres entreprises que celles de l’UECF. Mais un comité de pilotage validera leur entrée car nous ne souhaitons pas proposer aux ménages des éco-brigands

Les entreprises présentes sur le site seront-elles évaluées ?
Cela fait débat dans la profession mais l’évaluation par les clients est devenue incontournable. C’est pourquoi nous avons prévu un moyen de notation par étoiles, qui ne peut se faire que si le chantier est reconnu fini par les deux parties. Cela est positif car cette notation oblige l’entreprise à prendre ses responsabilités. Il arrive à tout le monde d’avoir un chantier qui se passe mal et donc de recevoir une mauvaise note. Mais si une entreprise reçoit dix mauvaises notations à la suite, elle sera moins sollicitée et sera obligée de réagir, sans quoi la sélection se fera naturellement.

Communiquer auprès des entreprises de génie climatique n’est pas un problème pour vous. Mais comment faire connaître votre plateforme auprès des particuliers ?
Nous avons pour cela noué un partenariat avec le groupe La Poste qui aujourd’hui s’ouvre à de nouveaux services de proximité. Concrètement, le facteur va poser 10 questions types au particulier comme « Est-ce que votre chaudière est entretenue ? » ou « Envisagez-vous des travaux ? ». Les réponses des ménages seront collectées et, en fonction des réponses, les entreprises Prohéros géolocalisées le plus près seront sollicitées pour faire des devis.

La plateforme est-elle d’ores et déjà opérationnelle ?
Les entreprises peuvent à ce jour s’enregistrer. La plateforme sera lancée sur le toile à la fin de l’été. Le déploiement à travers les postiers commencera dans la foulée en Seine et Marne puis dans toute la France, de manière à l’étendre sur l’ensemble de l’Hexagone à la fin de l’année. Ainsi, nous serons pleinement prêts pour la prochaine saison de chauffe.

Quelle sera l’étape suivante ?
Nous sommes en train de passer des accords avec des banques, de manière à proposer des solutions de financement. Nous souhaitons également, dans un second temps, proposer de la fourniture de gaz ou encore offrir des solutions d’autoconsommation photovoltaïque aux particuliers. Puis également avoir des offres types packagées comme le remplacement d’une murale par une murale, de manière, en mutualisant, de réduire le coût du matériel et ainsi d’être plus compétitif. Les partenaires industriels de l’UECF sont évidemment très intéressés. Ainsi, tous ensemble, nous serons à même de faire face aux énergéticiens qui ne se contentent plus de proposer de l’énergie mais sont agressifs commercialement sur les prestations d’installation et de maintenance.


Lire notre article Gérer le dépannage de sa chaudière en dialoguant avec un robot sur Facebook


Lire notre article EDF monte en puissance sur les services énergétiques




PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUE

    BePOSITIVE : les solutions pour l’efficacité énergétique des bâtiments se dévoilent à Lyon.

    Confort thermique et climatique, gestion de l’eau, équipements électriques, pilotage et gestion active des bâtiments : découvrez tous les produits, services et technologies grâce à un espace dédié à toutes les énergies dans le bâtiment.

    13 janvier 2017

  • Publi-communiqué

    Découvrez BePOSITIVE 2017.

    Face aux nombreuses mutations du secteur et aux enjeux de la transition énergétique, le salon BePOSITIVE évolue et repositionne son offre au profit de toute une filière de professionnels et devient en mars 2017 le salon de la performance ...

    22 décembre 2016

  • Evenement

    BePOSITIVE : un programme inédit.

    Découvrir, se former et s’informer : les trois promesses de BePOSITIVE.

    22 décembre 2016

Dossiers de la rédaction
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...
  • 1 mai 2016
    Géocooling, humidification de l’air, ventilation nocturne… Les systèmes de rafraîchissement dits passifs émergent. S’ils s’avèrent encore minoritaires, ils pourraient bien, avec la démocratisation des immeubles de bureaux à énergie positive dits Bepos, ...

Produits et Services