Profession

Guerre des offres à 1 euro : " Nous sommes désormais à armes égales avec les majors "

| 5 avril 2019 |

L’armée d’installateurs débarqués à Bruxelles, vendredi 5 avril, pour le premier congrès de l’UMGCCP est repartie avec une « machine de guerre » pour affronter les majors sans trembler.


Le sujet des offres de PAC et chaudières à 1 euro n’a pas tardé à s’inviter à ce premier congrès de la toute fraîche UMGCCP, fusion de l’UECF (Union des entreprises de Génie Climatique et Energétique de France) et de l’UNCP (Union Nationale des Chambres Syndicales de Couverture et de Plomberie de France), qui s’est tenu à Bruxelles, les 4 et 5 avril. Le président de la FFB, Jacques Chanut, avait pris le Thalys pour venir rappeler, en introduction, que la « valorisation par un ministre d’offres privées – de remplacement de chaudières fioul - avait transformé une bonne idée en fiasco ».

Et il y avait en effet chez les 300 chefs d’entreprises réunis dans la capitale belge la peur de voir des géants comme Engie monopoliser le grand remplacement du fioul lancé par le gouvernement pour grignoter des parts sur le marché de l’installation.

Mais Pascal Housset, vice-président de l’UMGCCP, a voulu rassurer les troupes avec la signature d’un partenariat avec Franck Briatta, chef de département CEE de Total marketing France. Cette alliance doit permettre aux 14 500 entreprises de la nouvelle union de disposer d’offres packagées dans lesquelles elles peuvent faire valoir leur souhait de bien faire. « Les offres packagées ne doivent pas se faire au détriment de la qualité d’installation et il y a un certain nombre de prestations dites annexes comme le désembouage, le diagnostic de la situation, qui ne sont pas si annexes que ça et qu’il faut embarquer. Aussi il n’est pas concevable d’aller mettre des équipements chez des ménages précaires sans prévoir la maintenance. C’est pourquoi, dans notre offre il y a donc un volet maintenance et ceux qui ne souhaitent pas le faire pourront guider les ménages vers d’autres entreprises », a indiqué Pascal Housset avant de souligner que « d’autres se sont précipités pour annoncer des dispositifs qui ne fonctionnent pas. Nous, nous avons préféré prendre le temps de bien faire et de construire une machine de guerre », a souligné Pascal Housset

Conscient que les TPE souhaitent disposer d’un arsenal leur permettant de faire armes égales avec des géants, l’UMGCCP a construit les offres autour de trois piliers : Gérer les problèmes d’avance de trésorerie, diminuer les charges administratives pour monter les dossiers d’aides et associer une offre de financement pour le reste à charge.

Le même entonnoir pour tous : l'Anah

Pour Pascal Housset, il y a un entonnoir commun pour tous, petits et grands : l’Anah. « Le traitement des dossiers se fait à l’échelon régional et sera donc différent d’un territoire à l’autre », note ce dernier. Mais nous avons d’excellentes relations avec chacune et nous ne serons pas moins bien traités que d’autres ».

Mais pour l’heure, pas sûr que les tas de dossiers s’empilent déjà sur les bureaux de l’Anah. Également présent à ce grand rendez-vous bruxellois, Thierry Nille, président de l’Afpac a indiqué que les remontées du marché les plus récentes indiquent " un premier trimestre pas très bon en réno ". Les clients semblent encore attendre d’y voir clair pour savoir pour quelle énergie quitter le fioul.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services