Formation

Qualit’EnR simplifie son offre RGE

Thomas Hamon | 1 juillet 2015 |

309 105 salariés ont été formés en 2014 sur le plan de formation. Crédit : Afortech
Qualit’ENR a fait évoluer son dispositif afin de permettre aux entreprises de ne pas multiplier les qualifications dans un même domaine d’activité.

Les pressions des organisations syndicales, comme la Capeb ou la FFB auront porté leurs fruits. La FFB avait effectivement participé aux réflexions menées dans le cadre de la démarche Objectifs 500 000, qui avaient débouché sur une série de simplifications des réglementations qui pèsent sur les coûts de construction.

Qualit’EnR a ainsi fait évoluer son offre de qualifications RGE afin de mieux répondre aux besoins des professionnels du bâtiment. Certains modules permettent désormais de couvrir des activités complémentaires moins techniques. La charte QualiPAC, signe de la mention RGE centré sur les pompes à chaleur, propose un accès spécifique à la production d’ECS avec QualiPAC CET pour les chauffe-eau thermodynamiques. L’installation de ces appareils a enregistré une hausse de 58 % en France. L’objectif était donc d’offrir un accès à la qualification pour les professionnels qui installent uniquement des chauffe-eau thermodynamiques, à l’exclusion de toute autre pompe à chaleur.

 

QualiSOL pour l’eau chaude solaire collective

La formation QualiSOL, centrée historiquement sur le chauffe-eau solaire individuel, s’ouvre maintenant aux installations solaires collectives pour la production d’ECS avec QualiSOL Collectif. Ces équipements représentent la moitié de la surface de capteurs thermiques installés en France ces dernières années. Le but étant d’accompagner les professionnels qui réalisent des installations collectives pour améliorer les pratiques et permettre aux maîtres d’ouvrage d’identifier les entreprises qualifiées.

 

Retrouver notre enquête sur la réforme de la formation professionnelle dans la revue Clima+confort du mois de juin.

309 000 salariés du BTP bénéficient du plan de formation

Constructys révèle que 309 105 salariés ont été formés en 2014 sur le plan de formation, dont 59 % sont des ouvriers. L’OPCA de la construction enregistre une hausse de 5 % par rapport à 2013. Malgré des ressources en baisse (- 0,7 %), l’organisme a augmenté sa capacité de  financement du plan de formation grâce aux fonds extérieurs (+ 18 %). Les formations aux économies d’énergies (FEE Bat) ont constitué un dispositif phare en 2014 avec un peu moins de 24 000 stagiaires, soit une hausse de 355 % par rapport à 2013. Sur les 61 700 stagiaires des FEE Bat, 35 % l’ont été grâce à des demandes de financement de Construtys.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUE

    BePOSITIVE : les solutions pour l’efficacité énergétique des bâtiments se dévoilent à Lyon.

    Confort thermique et climatique, gestion de l’eau, équipements électriques, pilotage et gestion active des bâtiments : découvrez tous les produits, services et technologies grâce à un espace dédié à toutes les énergies dans le bâtiment.

    13 janvier 2017

  • Publi-communiqué

    Découvrez BePOSITIVE 2017.

    Face aux nombreuses mutations du secteur et aux enjeux de la transition énergétique, le salon BePOSITIVE évolue et repositionne son offre au profit de toute une filière de professionnels et devient en mars 2017 le salon de la performance ...

    22 décembre 2016

  • Evenement

    BePOSITIVE : un programme inédit.

    Découvrir, se former et s’informer : les trois promesses de BePOSITIVE.

    22 décembre 2016

Dossiers de la rédaction
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...
  • 1 mai 2016
    Géocooling, humidification de l’air, ventilation nocturne… Les systèmes de rafraîchissement dits passifs émergent. S’ils s’avèrent encore minoritaires, ils pourraient bien, avec la démocratisation des immeubles de bureaux à énergie positive dits Bepos, ...

Produits et Services