Entreprises et marchés

Prendre une douche chaude et charger son portable à 1 750 m d’altitude grâce au solaire hybride

GC Magazine | 25 janvier 2017 |

Le refuge de Bostan à Samoëns en Haute-Savoie vient tout juste de faire peau neuve. 12 panneaux solaires hybrides DualSun – assurant simultanément production d’électricité et chaleur - ont été ajoutés aux panneaux solaires thermiques existant. Objectif : rendre le refuge autonome énergétiquement.

crédit : DualSun


Inauguré en 1984, le refuge de Bostan à Samoëns en Haute-Savoie, culminant à plus de 1 750 m, a assuré, pendant 30 ans, la production d’électricité par des panneaux photovoltaïques et les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire grâce à une chaudière gaz de 12 kW de puissance et des panneaux solaires thermiques. « Les panneaux solaires thermiques sont toujours en place. Les panneaux PV, eux, vieillissaient et devaient donc être remplacés. En installant en lieu et place des panneaux solaires hybrides, en plus d’être autonome d’un point de vue électrique, le refuge assure désormais la moitié de ses besoins en ECS grâce au soleil », explique Alki Delichatsios, directrice marketing chez DualSun.

 

Profiter du soleil du matin au soir

 

Acheminés jusqu’au refuge par 4x4, les 12 panneaux solaires hybrides DualSun – permettant à la fois de produire électricité et ECS – ont été inclinés à 45 ° et disposés de manière à optimiser la puissance disponible tout le long de la journée. « 8 panneaux solaires hybrides ont été posés sur un auvent exposés sud-est construit pour l’occasion, et les 4 autres plein ouest. Ainsi, du lever du soleil jusqu’à midi, c’est l’installation sud-est qui assure la production d’ECS. De midi à 15 h, les deux installations sont actives. Et, après 15 h, l’installation ouest prend le relais », explique la directrice marketing DualSun. En association avec les anciens panneaux thermiques, les panneaux DualSun produisent ainsi la moitié des besoins en ECS du refuge pouvant accueillir jusqu’à 70 personnes.

 

Poêle à bois au rez-de-chaussée

 

Deux ballons d’eau chaude de 300 litres chacun permettent de stocker l’ECS produite. L’autre moitié de la production est assuré par la chaudière gaz existante. Cette dernière assure également le chauffage des deux étages du gîte en alimentant des radiateurs haute température déjà en place. Un poêle à bois a également été installé durant cette rénovation et ne chauffe que le rez-de-chaussée du refuge.



Lire notre article Intermarché se convertit au solaire thermique aéraulique


Lire notre article Le solaire thermique se connecte pour faire face à ses démons



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUE

    BePOSITIVE : les solutions pour l’efficacité énergétique des bâtiments se dévoilent à Lyon.

    Confort thermique et climatique, gestion de l’eau, équipements électriques, pilotage et gestion active des bâtiments : découvrez tous les produits, services et technologies grâce à un espace dédié à toutes les énergies dans le bâtiment.

    13 janvier 2017

  • Publi-communiqué

    Découvrez BePOSITIVE 2017.

    Face aux nombreuses mutations du secteur et aux enjeux de la transition énergétique, le salon BePOSITIVE évolue et repositionne son offre au profit de toute une filière de professionnels et devient en mars 2017 le salon de la performance ...

    22 décembre 2016

  • Evenement

    BePOSITIVE : un programme inédit.

    Découvrir, se former et s’informer : les trois promesses de BePOSITIVE.

    22 décembre 2016

Dossiers de la rédaction
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...
  • 1 mai 2016
    Géocooling, humidification de l’air, ventilation nocturne… Les systèmes de rafraîchissement dits passifs émergent. S’ils s’avèrent encore minoritaires, ils pourraient bien, avec la démocratisation des immeubles de bureaux à énergie positive dits Bepos, ...