Entreprises et marchés

Rendre les chauffe-eau moins dépensiers

Thomas HAMON | 25 juillet 2016 |

La solution BeeBryte exploite les synergies entre les équipements de conditionnement électriques – CVC, ECS – et du stockage existant pour déplacer la consommation d’électricité des bâtiments pendant les périodes où le fournisseur d’électricité propose les meilleurs tarifs. Patrick Leguillette, co-fondateur et président de la start-up BeeBryte, revient pour Génie Climatique Magazine sur cette solution, lauréate de l’appel à projets Green Tech Verte, porté par les ministères de l’Écologie et de l’Économie.

Pensée pour les maisons et les bâtiments industriels ou tertiaires, la solution BeeBryte prend le contrôle au niveau des équipements électriques thermiques – chauffe-eau, convecteur, pompe à chaleur ou encore climatiseur – et décale dans le temps leur fonctionnement pour optimiser la facture énergétique du consommateur. « L’idée est de synchroniser au maximum la consommation électrique du bâtiment avec la structure tarifaire souscrite. On va favoriser leur fonctionnement pendant les périodes où l’électricité est la moins chère », explique Patrick Leguillette, co-fondateur de la startup BeeBryte.

 

Pour détecter les heures creuses, la plateforme récupère les informations tarifaires directement dans le Cloud, depuis des sites web appropriés, et les incorpore dans ses calculs. « Notre solution est intéressante avec des prix de marché de gros de l’électricité (volatile) auquel peuvent avoir accès soit des gros consommateurs, soit des fournisseurs d’électricité qui proposent ensuite des profils de tarifications fixes à leurs clients », développe le co-fondateur.

 

Un boitier communicant remonte les informations relatives aux équipements et au système de stockage vers une plateforme logicielle hébergée dans le Cloud, alimentant des calculs de prédiction et d’optimisation élaborant les consignes de contrôles descendantes.


Tout est dans l’algorithme

 

Comme toujours, l’efficacité d’un dispositif de pilotage intelligent repose sur la puissance et la finesse de son algorithme. BeeBryte est capable d’apprendre le fonctionnement des appareils et ainsi prédire leur consommation électrique de manière à établir la meilleure stratégie à adopter pour les faire fonctionner au mieux des variations du prix de l’électricité. « Même à consommation égale, nos clients vont faire des économies en achetant leur électricité à des instants différents. L’objectif premier de cette solution est de réduire la facture », explique Patrick Leguillette.

 

Par ailleurs, le compteur Linky n’est pas indispensable au fonctionnement de la solution. « Nous pouvons utiliser la donnée d’anciens compteurs électroniques, et pouvons même installer notre propre compteur communicant », ajoute-t-il.

 

Idéal avec une solution solaire

 

Mais Patrick Leguillette souligne que le moteur d’optimisation BeeBryte ne se limite pas à l’interaction du bâtiment avec le réseau. « En cas de production solaire locale (panneaux photovoltaïques), notre algorithme va prendre en compte les prévisions météo locales, et exploiter les diverses opportunités offertes par le mix énergétique de notre client pour trouver la meilleure combinaison entre achat,  production et consommation électrique, avec une réduction de la facture », ajoute-t-il.

 

Commercialisation prévue pour l’été 2017


Après la réalisation d’un démonstrateur à échelle réduite, la prochaine phase vise la réalisation d’un projet pilote à échelle 1, dans des bâtiments tertiaires et résidentiels. « Nos travaux de R&D ont commencé il y à peine plus d’un an. Le premier pilote à échelle 1 sera lancé au dernier trimestre de cette année, afin d’affiner et valider nos modèles et réglages, et le tester en exploitation réelle et prolongée, avant une commercialisation prévue début 2017 », conclut Patrick Leguillette.

 

 

Lire notre article Individualiser les frais de chauffage et garantir 20 % d'économies



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services