Entreprises et marchés

Les conversions au R32 se multiplient

Thomas Hamon et Eric Leysens | 15 mars 2018 |

Si lors de la précédente édition du salon Mostra Convegno Expocomfort – grand-messe des acteurs de la thermodynamique – les industriels de la pompe à chaleur prêchaient pour la conversion au R32 avec plus ou moins de conviction, sur l’édition 2018, ils célèbrent tous en chœur son avènement.




Si Daikin et Panasonic semblaient, sur la dernière Mostra, seuls à prêcher avec ferveur la bascule du R410A vers le vers le R32 - fluide dont le potentiel de réchauffement climatique (GWP) est trois fois inférieur à celui du R410A -, les apôtres du R32 sont nombreux sur l’édition 2018 du salon qui se tient actuellement à Milan.
La pression de la réglementation européenne F-Gas, et les quotas de fluides exprimés en tonne équivalent CO2 qu’elles instaurent, se fait sentir. Le mécanisme a fait exploser en 2017 le prix du R410A. Du mastodonte chinois Gree, numéro un mondial de la PAC air/air résidentielle, à l’italien Olimpia Splendid qui a su se faire une place grâce à sa gamme Unico sans unité extérieure, tous les acteurs de la PAC ont à l’esprit la bascule vers le R32.

Multiplication des gammes au R32 chez Toshiba

Disposant jusqu’à présent uniquement de mono-split au R32, Toshiba va basculer, d’ici l’été, ses multi-split et ses gammes « petit tertiaire » sur le R32. Si pour plusieurs PAC, l’équipement reste quasi identique et seul le fluide change, le passage au R32 est également l’occasion pour le Japonais de se faire remarquer avec des nouveautés. C’est le cas de la PAC air/air « Super Digital Inverter » destinée au petit tertiaire, d’une puissance allant de 5 kW à 14 kW et affichant un SCOP de 5,51 et un SEER de 9,4.

« La bascule vers le R32 ne consiste pas en une révolution technologique, nous pouvons utiliser notre compresseur rotary qui fonctionnait déjà avec le R410A, quasi seule l’électronique est à revoir. Néanmoins, cette bascule a nécessité de mener des testing qui ont occupés nos ingénieurs durant de nombreuses heures », souligne Yann Talhouet, directeur général de Toshiba pour l’Europe de l’Ouest. Reste maintenant à guider les installateurs vers le R32. « La bascule vers le R32 s’est faite il y a presque deux ans en Italie et à l’automne dernier en Scandinavie. A chaque fois, elle s’est produite très rapidement. Le second trimestre 2018 devrait donc être une période cruciale en France », souligne Yann Talhouet qui lance un road-show en France, avec une première étape le 22 mars à Paris, afin de présenter les enjeux réglementaires du fluide et sensibiliser les installateurs de la marque « aux bonnes pratiques du R32 ».


 


Haier se met lui aussi à évangéliser

Yannick Fierling, le boss du géant chinois Haier en Europe, ne veut pas faire figure de nouveau converti et revendique avoir été l’un des premiers à se mettre au R32. Il souligne qu’« Haier était la deuxième marque du marché – après Daikin – à intégrer des gammes sur le résidentiel au R32 sur le marché européen ».

« 98 % de nos PAC air/air vendues aujourd’hui en Italie sont au R32, contre 88 % pour les PAC air/air vendues sur le marché italien – toute marque confondue –. Nous sommes en avance », ajoute Bob Cowlard, directeur de la branche CVC en Europe. Sur le marché français, il existe des gammes résidentielles Haier au R32 depuis mars 2016, mais ce dernier estime que les installateurs français ont besoin d’être rassurer sur ce fluide classé légèrement inflammable et donc interdit à ce jour dans les ERP accueillant plus de 300 personnes. Haier va ainsi lancer une campagne digitale au second semestre 2018 auprès des installateurs de la marque, via les deux réseaux de distribution en France du groupe que sont HTSD (distributeur niçois) et Saint-Gobain, pour les former à ce fluide.

Hitachi cultive une foi discrète

Sur le stand la joint-venture Johnson Controls Industries – Hitachi, il faut se pencher sur les fiches descriptives des produits pour trouver les équipements fonctionnant au R32. Le fluide n’est pas ici la vedette. Néanmoins la bascule du R410A vers le R32, amorcée en juin 2017 en France sur les gammes de PAC monosplit air/air, se poursuit tranquillement. La gamme multi-split devrait faire la bascule en fin d’année et la gamme de PAC air/eau passerait elle au R32 en 2019. Olivier Escanuela, directeur des ventes en France chez Johnson Controls/Hitachi, en est persuadé : « Les installateurs français n’auront pas d’autre choix que d’installer des PAC au R32 ».

Les sud-coréens, nouveaux convertis

Contrairement aux Japonais Toshiba et Hitachi ou au Chinois Haier, Samsung commence seulement, en ce mois de mars, à commercialiser ses gammes de PAC air/air de petite puissance (jusqu’à 3,5 kW) au R32 sur le marché européen, aussi bien en France qu’en Italie. « Nous n’avions pas jusqu’à présent d’intérêt à passer sur des machines au R32. Mais du fait des quotas de tonne équivalent de CO2 imposés par la F-Gas, il n’est plus possible de continuer avec le R410A. Nous basculons donc sur le R32 pour des raisons économiques », nous explique Christophe Le Luduec, directeur Europe des ventes chez Samsung Electronics Air Conditioner. Ce dernier compte bien au passage s’appuyer sur cette nouvelle gamme de PAC air/air résidentielle au R32 baptisée « Wind Free » pour se faire une place sur le marché Français. Déjà seconde marque sur le marché italien, il va, avec une équipe de 18 personnes en France, développer le réseau de distribution et le réseau d’installateurs.

A l’instar de son homologue coréen Samsung, le géant LG Electronics annonce également qu’une gamme de PAC air/air multi et mono-split au R32 sera commercialisée en Italie avant la fin de l’année 2018. Mais, selon Roberto Castiglioni, directeur technique de la division Climatisation chez LG Electronics Italie, il faudra « attendre 2019 au plus tôt » pour voir l’arrivée de gammes au R32 sur le marché français.

 

 

 

Lire notre article Bientôt du R32 dans les ERP ?



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...