Entreprises et marchés

En 2030, le chauffage au bois pourrait émettre 5 fois moins de particules fines qu'aujourd'hui

TARDY, Anne-Sophie | 29 novembre 2019 |

Selon le syndicat français des chaudiéristes biomasse, la modernisation du chauffage au bois a permis de diviser par 2 les émissions de particules fines entre 2012 et 2020.


Oui, le bois peut garantir une bonne qualité de l'air, à condition que le système de chauffage soit récent, et donc performant. À la veille d'une réforme du CITE en faveur des poêles à granulés, le syndicat français des chaudiéristes biomasse ont voulu rappeler l'importance de moderniser le parc existant. En 8 ans, ce renouvellement a permis de diviser par 2 les émissions de particules fines en France. Et le syndicat insiste, avec 100 % de combustible de qualité, la diminution peut être encore plus significative dans l'avenir.

Selon le SFCB, à bois constant, sans changer les habitudes actuelles des consommateurs, soit l'utilisation de 40 % de bois sec et 60 % de bois séché moins de deux ans, en 2030, les émissions des particules fines devraient encore diminuer de moitié par rapport à 2020. En revanche, dans le cas d'un scénario avec un combustible composé à 100 % de bois sec, les émissions de PM10 provoquées par le chauffage au bois pourraient être cinq fois inférieures à celles de 2020.

Le syndicat rappelle d'ailleurs la définition d'un combustible de qualité. Pour une bûche, c'est quand elle est faite à partir d’essences de feuillus durs (chêne, charme ou hêtre), et qu'elle est sèche (taux d’humidité de 23 % maximum), fendue et sans écorce. Quant au granulé, il doit faire l’objet d’une certification (ENplus, DINplus ou NFBiocombustibles solides) garantissant un taux d’humidité inférieur à 10 %, un pouvoir calorifique, une composition chimique, un diamètre et une longueur.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services