Entreprises et marchés

Débat à la Journée de la PAC : la air/eau est-elle prête à envahir la France ?

GC Magazine | 13 février 2018 |

© AFPAC
Dans ses prévisions, l’Ademe imagine qu’un logement sur deux en France sera chauffé dans 30 ans par une PAC air/eau. D’accord, mais comment y arriver ?







Nicolas Doré, chef de service adjoint Bâtiment à l’Ademe, prévoit un déploiement massif de la pompe à chaleur à horizon 2050. En effet, selon la vision prospective « Energie Climat 2035 – 2050 » de l’Ademe, la part des PAC dans la chaleur renouvelable pourrait atteindre 47 % dans le résidentiel et 49 % dans le tertiaire. Mais aujourd’hui, si une maison individuelle sur deux est équipée d’une PAC air/eau, cette dernière ne perce toujours pas sur le marché de l’existant et est inexistante dans le logement collectif.

C’est pourquoi Nicolas Doré appelle les industriels à baisser leur coût pour que la PAC soit accessible à tous et devienne compétitive. « Il ne faut pas faire monter les SCOP des pompes à chaleur au-delà de 4. Plus le SCOP tendra vers 3, plus on arrivera à massifier cette technologie et on baissera ses coûts et donc plus on la rendra accessible. La PAC ne doit plus être un produit haut de gamme réservé aux CSP+ », explique ce dernier qui constate, à ce jour, une volonté chez les industriels de laisser la PAC air/eau sur un créneau haut de gamme.



Bien que les industriels – qui pour beaucoup proposent des équipements fonctionnant avec d’autres technologies – semblent ne pas vouloir que la PAC air/eau envahissent le marché, la montée en puissance de la PAC air/eau dans d’autres pays d’Europe, comme en Allemagne où le marché a augmenté de près de 30 % en 2017, devrait par la massification de la production entraîner une réduction significatif du coût de l’équipement.

Mais pour les fabricants, la balle est également dans le camp des installateurs qui ne devront pas maintenir un cout équipement + pose à 15 000 euros alors que les prix de la machine baissent.

Et au-delà de l’installation de ces millions de PAC air/eau, l’autre défi sera également de faire émerger une maintenance. Avec, à ce jour, une PAC air/eau sur trois entretenue annuellement, la route est encore longue…


 

 

 

Lire notre article La PAC aura-t-elle sa place dans la future RT ?



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mardi 7 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mercredi 8 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du jeudi 9 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services