Entreprises et marchés

Gare à la gueule de bois

| 6 novembre 2019 |

Mais que vont devenir ces centaines de milliers de pompes à chaleur installées en moins d’un an ? La chasse au fioul lancée par le gouvernement et la médiatisation des épisodes caniculaires n’ont-ils pas envoyé des hordes de margoulins dans nos campagnes ?

«  Les contre-références, nous en aurons, puisqu’à nouveau nous voyons émerger des sociétés opportunistes « One-shooter » qui envahissent ce marché. Tout le problème est là. C’est pour cela que nous préférons nous tourner exclusivement vers les distributeurs, de façon à mieux maitriser ce marché », note Christian Balmain, DG de Gree Products France.

Du côté d’Hitachi, qui distribue ses équipements via des comptoirs dédiés exclusivement à la marque, on ne craint pas une vague de contre références comme à la fin des années 2000.  « Les produits sont plus fiables, plus faciles à installer et les installateurs sont dorénavant davantage formés. Cela fait plus de 10 ans que le marché de la PAC est significatif et revêt un intérêt pour tous les installateurs. Cet accroissement du marché est donc majoritairement traité par des installateurs déjà rodés à la PAC. La situation est bien différente avec celle de 2008 – 2010 où la « bulle » avait créé un effet d’aubaine auprès de sociétés commerciales qui étaient arrivées sur le marché du jour au lendemain », explique David Bioche, directeur marketing France chez Johnson Controls Hitachi Air conditioning.

Mais au-delà des problèmes d’installation qui se feront peut-être ressentir dès l’année prochaine, le gouvernement semble bien décidé, avec la réforme du CITE (voir P12) à sonner la fin de la récré pour les acteurs de la PAC air/eau. L'Association française pour la pompes à chaleur (Afpac) regrette notamment le reste à charge "dissuasif" pour l'acquisition d'une pompe à chaleur au 1er janvier 2020 : de 4 238 € pour les ménages aux revenus très modestes et 5 238 € pour les modestes - sur la base d’un montant des travaux de 12 338 € pour une PAC air/eau. L'organisation critique également l'absence d'aide de l'Etat pour les ménages les plus aisés, soit les 9e et 10e déciles, et craint que ces foyers « n'anticipent plus le remplacement d’équipements existants et attendent la panne définitive."

« La réforme du crédit d’impôt aura un effet négatif sur les ventes. Nous reviendrons inévitablement à un niveau de croissance plus cohérent », anticipe José Alves en charge de l’activité Chauffage et climatisation de Panasonic France.

« Pour 2020, on ne s’attend pas à une chute brutale mais à un tassement du marché. A moyen terme, la tendance va rester haussière mais un ajustement devrait s’opérer sur 2020. Les à-coups du marché provoqués par les annonces gouvernementales depuis plus de 10 ans se répètent malheureusement et déstabilisent la filière », David Bioche.

« Le projet de Loi de finances nous interroge sur le revirement si soudain des pouvoirs publics. Bien qu’il soit difficile d’entrevoir quelle sera l’issue définitive, si ce projet reste en l’état, il est certain que cela aura un impact important sur le développement des PAC et favorisera le maintien de chaudières vétustes. Et, finalement, l’ambition gouvernementale de réduire les  émissions de CO2 du poste chauffage en maison individuelle ne sera pas atteint », François Deroche, directeur marketing de Daikin France.

Gree

gree_balmain.jpg

Niveau de bascule vers le R32

PAC air/air

Résidentiel : 100 %

Petit tertiaire : 100%

PAC air/eau

100% R32 depuis mars pour les monobloc

100% R32 pour les split depuis juin

DRV

DRV au R32 proposé jusqu’à 16KW

Reste des puissances reste au R410A pour le moment

Groupe d'eau glacée                

Pas d’équipement au R32 proposé

Technologie mise en avant sur Interclima

Lauréat des Awards Innovation dans le génie climatique, le DRV GMV5 (de 22,4 à 134 kW) conçu pour être alimenté en direct par du photovoltaïque, sans transformation en courant alternatif.

« Les contre-références, nous en aurons puisque a nouveau, nous voyons émerger des sociétés opportunistes « One-shooter » qui envahissent ce marché. Tout le problème est là. »

Christian Balmain, DG de Gree Products France

Hitachi

DavidBioche_Panasonic.jpeg

Niveau de bascule vers le R32

PAC air/air

Résidentiel : 100 %

Petit tertiaire : pas de gamme au R32 proposée 

PAC air/eau

En moyenne 12% (grosses puissances pas encore proposé) et sur uniquement  les petites puissances : 99%

DRV

Pas de gamme au R32 proposée, orientation envisagée vers le R466 pour s’affranchir des contraintes du CH35 la réglementation incendie en ERP

Groupe d'eau glacée                

Pas d’équipement au R32 proposé

Technologie mise en avant sur Interclima

Lauréat des Awards Innovation, le Triple C R32 se veut le premier chauffe-eau thermodynamique multi-split R32 du marché.

« Cet accroissement du marché est donc majoritairement traité par des installateurs déjà rodés à la PAC. La situation est bien différente avec celle de 2008 – 2010 »

David Bioche, directeur marketing France chez Johnson Controls Hitachi Air conditionin

Daikin

PortraitFDeroche.jpg

Niveau de bascule vers le R32

PAC air/air

Split de 2 à 7 kW : 74% (introduction en 2016)

Split  de 7 à 12 kW : 51% (introduction en 2017)

PAC air/eau

De 4 à 16 kW : 50% (introduction en 2018)

DRV

Lancement sur Interclima

Groupe d'eau glacée                

12% (introduction en 2019)

Technologie mise en avant sur Interclima

Mini VRV 5S Blue Evolution répondant à toutes les exigences normatives de la EN60335-2-40 ed6 en cours d’adoption par l’EU et aux règles établies par le CH35 dans les ERP

« Le projet de Loi de finances nous interroge sur le revirement si soudain des pouvoirs publics. Si ce projet reste en l’état, il est certain que cela aura un impact important sur le développement des PAC »

François Deroche, directeur marketing de Daikin France.

Panasonic

JosEAlves.png

Niveau de bascule vers le R32

PAC air/air

Résidentiel : 100%

Petit tertiaire : 55%

PAC air/eau

5%

DRV

Présentation d’un DRV au R32 sur Interclima

Groupe d'eau glacée                

Pas d’équipement au R32 proposé

Technologie mise en avant sur Interclima

Panasonic présentera sur Interclima un Mini-DRV Ecoi au R32 qui sera commercialisé dans un second temps.

« La réforme du crédit d’impôt aura un effet négatif sur les ventes. Nous reviendrons inévitablement à un niveau de croissance plus cohérent »

José Alves en charge de l’activité Chauffage et climatisation de Panasonic France



PARTAGER

imprimer partager par mail

Consulter l'intégralité du dossier " Averse thermodynamique sur la France "

Consulter l'intégralité du dossier " Averse thermodynamique sur la France "

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services