Entreprises et marchés

Recette d’une maison Enérgie3 Carbone1 à la sauce bordelaise

GC Magazine | 12 octobre 2017 |

Le constructeur girondin de maisons individuelles IGC a inauguré, vendredi 6 octobre, la première maison labélisée E3C1 de la région Nouvelle-Aquitaine. Située à Saint-Quentin-de-Baron, elle associe PAC air/air, VMI et CET sur air extrait et sera en observation durant deux ans. Génie Climatique Magazine s'est rendu sur place.

Première maison de Nouvelle-Aquitaine labellisée E+C-


S’inscrivant dans le cadre du projet Comepos (Conception optimisée de maison à énergie positive) soutenu par l’Ademe et le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), la maison de 90 m² sur un seul étage dispose d’un séjour et trois chambres. Ses nouveaux occupants – une mère avec ses deux enfants – s’y sont installés au début du mois de septembre pour une durée de deux ans.

La totalité de la production d’eau chaude sanitaire est assurée par un CET sur air extrait Atlantic qui intègre, sous le même capot, une VMC basse consommation et se nourrit ainsi des calories de l’air vicié extrait des pièces humides (cuisine et salle de bain) pour monter en température l’eau du ballon de 250 litres.


Le CET sur air extrait dispose d'un ballon d'ECS de 250 litres et couvre 100 % de la production d'ECS de la maison.


Mais le renouvellement de l’air est assuré par un autre équipement : une ventilation mécanique par insufflation (VMI), développée par la société nantaise Ventilairsec Group. Logée dans le faux plafond, cette VMI récupère l’air extérieur neuf, le filtre avec un F7 – qui bloque 99 % des particules fines – et le préchauffe grâce à une pompe à chaleur air/air Atlantic avant de l’introduire dans la maison. « Pour assurer le confort de l’habitat, la VMI peut préchauffer l’air entrant en se couplant à des sources d’énergies renouvelables. Ici, la VMI est adaptée à la PAC et aidera à mieux repartir la chaleur dans le logement », assure Michelle Potard, cogérante de Ventilairsec.


La PAC assurera la totalité des besoins de rafraîchissement de la maison en été


En préchauffant ainsi l’air neuf insufflé dans la maison, la VMI soulage la pompe à chaleur multisplit. Cette dernière – de 5 kW de puissance en chaud et 4,3 kW en froid – assure le reste des besoins de chauffage et sert en été au rafraîchissement. Pilotée par le système de régulation Zone Control 2.0, elle permet d’obtenir des températures différentes dans les 4 pièces de la maison.

Enfin, 19 m² de panneaux photovoltaïques – soit 12 panneaux – ont été disposés sur le toit pour la production d’électricité, qui sera stockée dans une batterie au lithium située dans le local technique. Il n’y aura pas de revente sur le réseau Engie.




Lire notre article CET couplé à la ventilation et plafond rayonnant à très basse température : voilà comment sera chauffée la maison de demain



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone

    Avant la fin de l’année 2017, la majorité des logements chauffés collectivement devront avoir installé des répartiteurs ou des compteurs de manière à proposer des factures de chauffage individualisées. Parallèlement cela pourrait bien être ...

    1 décembre 2016

  • Ce que vous devez savoir sur les chaufferies bois

    - La filière d’approvisionnement existante et les types de combustibles bois disponibles localement sont des critères importants à prendre en compte lors de l’étude préalable d’une chaufferie bois. - Les deux principaux textes réglementaires ...

    1 décembre 2016

  • « Les énergies d’aujourd’hui et de demain »

    La filière du génie climatique s’est réunie à Marseille les 14 et 15 octobre aux cotés des chefs d’entreprises de génie climatique à l’occasion du congrès 2016 de l’UECF : fabricants, distributeurs, négoces, énergéticiens, organismes de ...

    1 décembre 2016

Dossiers de la rédaction
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...
  • 1 mai 2016
    Géocooling, humidification de l’air, ventilation nocturne… Les systèmes de rafraîchissement dits passifs émergent. S’ils s’avèrent encore minoritaires, ils pourraient bien, avec la démocratisation des immeubles de bureaux à énergie positive dits Bepos, ...

Produits et Services

Évènements