Entreprises et marchés

Les centraliens et les polytechniciens se chauffent à la géothermie

GC Magazine | 5 octobre 2017 |

Les 1 740 000 m² dédiés à l'’enseignement supérieur et à la recherche et les 15 000 logements (dont 8 000 étudiants) du campus de Paris-Saclay seront chauffés et rafraichis grâce à un réseau thermique à basse température de 14 km. A la fin du chantier, les PAC géothermiques alimentées par la nappe de l’Albien couvriront 90 % des besoins de chauffage.

D’ici la fin des travaux, en 2021, 15 000 habitants seront chauffés grâce à un réseau de chaleur, composé de deux doublets géothermiques puisant de l’eau, dans l’Albien, à 700 mètres de profondeur. A une température constante de 28°C toute l’année, l’eau remonte à la surface vers des échangeurs en sortie de forage.



Après passage par les échangeurs en sortie de forage, l'eau du réseau thermique, à 28 °C est acheminée vers six sous-stations de production d’îlots composées de 16 thermofrigopompes Carrier en tout (de 500 kW à 1 400 kW) pour une puissance chaud de 44 MW et une puissance froid de 13,5 MW. L’eau est d’une part relevée par les PAC, au niveau des 6 ilots, à 60 °C pour la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire. A la sortie de ces six îlots, l’eau est envoyée vers les 55 sous-stations dotées d’échangeurs au pied de chaque bâtiment. Lors des pointes de demande de chaud, en hiver, le réseau thermique montera en température à l’aide d’une chaudière d’appoint de 15 MW, située en sortie de forage.



Après avoir transmis ses calories, l’eau de l’Albien est renvoyée à une température de 10 °C par les deux puits de réinjection – les deux puits de puisage et les deux puits de réinjection sont distants de 1,2 km afin d’éviter un recyclage thermique. Piloté par Idex, ce projet dont les investissements sont évalués à 51,7 millions d’euros est soutenu par l’Ademe à hauteur de 10 %.



Lire notre article Google veut démocratiser… la petite géothermie



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mardi 7 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mercredi 8 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du jeudi 9 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...