Entreprises et marchés

« La bascule vers le R32 n’aura pas lieu avant 2019 »

Propos recueillis par Eric Leysens | 26 septembre 2017 |

Bascule vers le R32, conquête du marché de l’eau glacée,… le boss de la division chauffage et climatisation de Mitsubishi Electric -Didier Metz- nous dit tout.

Le R32, c’est parti ?
Cette année, le R32 devrait représenter 2 à 3% du marché de la PAC air/air. En 2018, les gammes vont s’étoffer et tous les grands noms de la PAC vont s’armer de gammes complètes. De notre côté, alors que jusqu’à présent nous importions des PAC au R32 fabriquées au Japon, dès l’année prochaine, ce sera notre nouvelle usine turque. Et nous lancerons également un DRV hybride au R32 en 2018.  Ainsi le R32 devrait donc tendre vers les 15% du marché en 2018. Mais la bascule du R410A vers le R32 n’aura lieu sur le marché français qu’en 2019.


La bascule n’est-elle pas longue ?
J’ai connu beaucoup de changements de fluides tout au long de ma carrière, mais c’est la première fois que l’on passe à un fluide légèrement inflammable. Ce n’est pas le ménage qui va pousser et pour l’installateur, il faut changer d’outillage et changer ses pratiques.


Est-ce que l’augmentation du prix du R410A pourrait accélérer le passage au  R32 ?  
Quand le prix double, il s’agit d’un passage de 10 à 20 euros le kilo. Quand on sait qu’il y a 700g de fluide dans un monosplit dont l’installation coûte dans les milliers d’euros, je ne crois pas que l’évolution du prix du R410A pèse beaucoup sur le montant global et va faire accélérer les choses.


Y-a-t-il selon vous d’autres alternatives au R32 qui pourraient émerger dans la PAC air/air ?
Non, l’unique successeur désigné du R410A est clairement le R32. Tous les grands du monde de la PAC l’ont choisi.

La volonté de sociétés chinoises comme Gree – numéro un mondial sur la vente de climatisation – de pénétrer le marché français vous inquiète-t-il ?
Je suis chez Mitsubishi Electric depuis 25 ans et j’ai vu de nombreuses offensives. Pour s’implanter, il est nécessaire de pouvoir s’appuyer sur un solide réseau et être à même de fournir des pièces détachées dans un délai très court. Le ticket d’entrée est compliqué à obtenir et jusqu’à aujourd’hui les géants japonais ont tenu 80% du marché.


Côté CET, avez-vous l’intention d’accompagner la bascule vers le CO2 ?
Nous allons lancer à la fin de l’année une PAC CO2. Nous travaillons actuellement avec Uniclima sur l’obtention d’un titre V. Mais ce n’est pas un équipement nouveau pour nous, MitsubishiElectric en produit plus de 300 000 chaque année au Japon.


Vous avez racheté Delclima (Climaveneta et RC Group) en 2015. Êtes-vous prêt à partir à la conquête du marché de l’eau glacée ?
L’intégration des 40 salariés de Delcima estterminée, et pour nous mettre en ordre de marche afin de partir à la conquête du marché de l‘eau glacée, nous avons débauché une vingtaine d’autres personnes à la concurrence.

Climaveneta et RC deviennent chacun une gamme qui va profiter du réseau de Mitsubishi Electric. Désormais, des camionnettes estampillées Melsmart vont commencer à apparaître sur les routes de France. Cette nouvelle marque regroupera l’ensemble des services et les techniciens seront capables de travailler aussi bien sur de la détente directe que sur des groupes d’eau glacée.  L’objectif est de faire déteindre les standards de la détente directe sur l‘eau glacée. Car les enquêtes montrent que le niveau de satisfaction pour l’eau glacée est de 65%,  alors qu’il atteint 80% dans la détente directe. Alors que le temps d’obtention d’un devis de pièces détachées  en détente directe est de deux heures, il est de 3 jours dans l’eau glacée.


Quelles sont vos ambitions en termes de parts de marché ?
Si Mitsubishi Electric a des ambitions très raisonnables sur sa progression dans la détente directe : passer de 20% de parts de marché aujourd’hui à 23% dans trois ans, il compte multiplier par deux la part de marché actuelle de Climaveneta dans l’eau glacée et passer de 5% à 10%.


Comment vous démarquer des deux leaders du marché : Carrier et Trane ?  
Nous avons l’avantage de pouvoir développer l’hybridation des technologies DRV et eau glacée et d’introduire  des moteurs Inverter, technologie que nous maitrisons parfaitement, dans les machines Climaveneta et RC. Mais l’équipement ne fait pas tout, nos concurrents font l’essentiel deleurs revenus sur les services, nous allons également sur cette voie.



Lire notre article Marché de la PAC : la sol/sol stoppe l’hémorragie en géothermie


Lire notre article le CET affiche une forme insolente


Lire notre article la air/air carbure aux pics de chaleur


Lire notre article retour en force de la air/eau monobloc

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mardi 7 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mercredi 8 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du jeudi 9 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services