Entreprises et marchés

« L’avenir du solaire thermique passe par l’hybridation avec le photovoltaïque »

| 14 septembre 2017 |

Co-fondatrice du leader français du solaire hybride DualSun, Laetitia Brottier voit le marché porté par une vague d’autoconsommation photovoltaïque, sur laquelle le solaire thermique pourrait surfer.

Voyez-vous le marché du solaire frémir ?

Avec l’émergence du Bepos, à travers le référentiel E+C-, et l’arrivée de l’autoconsommation, nous sommes en train de vivre un vrai tournant pour le solaire. De plus en plus d’acteurs du génie climatique, fabricants de ballons d’ECS, de systèmes de régulation ou de tuyaux, viennent nous voir pour nouer des partenariats et proposer des solutions packagées.
Nous entamons un début de croissance exponentielle et nous imaginons tout simplement multiplier par quatre notre chiffre d’affaires dans les deux ans qui viennent.  

 

Avec cette montée en puissance de l’autoconsommation photovoltaïque, quelle sera la place du solaire thermique ?

 

Une chose est sûre : le photovoltaïque va se démocratiser. Mais la place sur les toits n’est pas infinie. L’hybridation du solaire thermique avec le photovoltaïque apparaît donc comme son unique horizon. De cette manière, la montée en puissance de l’autoconsommation photovoltaïque pourrait être un formidable levier pour le solaire thermique. Alors que, jusqu’à présent, les gens venaient avant tout nous voir pour produire leur eau chaude avec nos panneaux et se réjouissaient de disposer d’un « bonus photovoltaïque », ils viennent dorénavant nous trouver pour faire de l’autoconsommation électrique et sont contents d’avoir un « bonus thermique ».


Comment l’autoconsommation est-elle perçue par les ménages ?

Depuis le départ, les ménages qui se tournaient vers le solaire souhaitaient faire de l’autoconsommation. Mais jusqu’à présent, le cadre réglementaire et fiscal amenait l’installateur à orienter ses clients vers une revente. Dorénavant, ils vont naturellement produire leurs électrons pour les consommer comme ils font pousser des tomates pour les manger et non les vendre.

 

Est-ce simple de bénéficier des « primes autoconsommation » ?

Pour bénéficier des primes précisées dans l’arrêté, les producteurs qui ne souhaitent faire que de l’autoconsommation n’ont pas à faire une demande de raccordement auprès d’Enedis. Il leur suffit de remplir une Convention d’autoconsommation (CAC), sous réserve que le compteur soit électronique. Si le compteur est électromécanique, le remplacement se fera gratuitement par Enedis. Vous pouvez dès lors anticiper l’installation prévue du compteur Linky dans votre zone géographique. Et pour bénéficier du tarif d’achat pour la vente du surplus prévu dans l’arrêté, il suffit de demander un Contrat de Raccordement, d'Accès et d'Exploitation (CRAE). 

 

Que peut concrètement attendre un ménage d’une installation solaire hybride ?

En installant quatre de nos panneaux dans le Sud ou six dans le Nord, un foyer de quatre personnes occupant une maison de 100 m² va couvrir, grâce au soleil, environ 70 % de ses besoins en ECS et autoconsommer 80 % de sa production d’électricité, ce qui représentera une baisse allant de un tiers à la moitié de ses besoins d’électricité spécifiques (frigo, télévision, informatique, machine à laver, …).

Et pour quel prix ?

En dessous de 8 000 euros dans le Sud et un peu au-dessus dans le Nord. À condition de ne pas être sur une toiture en ardoise à 20 m au-dessus du sol… 

Et installer une batterie pour que 100 % de l’électricité produite soit autoconsommée ?

A l’heure d’aujourd’hui, installer une batterie n’est pas économiquement compétitif. Cela va rapidement évoluer, mais il est préférable pour l’heure d’autoconsommer un maximum des électrons produits et injecter le surplus dans le réseau.

Et avez-vous l’impression que le marché de la voiture électrique porte également celui du solaire ?

Pas pour l’heure, mais cela ne devrait pas tarder…

Pensez-vous que Tesla va inonder le marché avec sa tuile photovoltaïque « invisible » ?

Tout d’abord elle sera principalement réservée au neuf car tout le monde ne va pas refaire toute sa toiture. De plus, il y a de grandes chances qu’elle se cantonne à un marché haut de gamme.




Lire notre article "Autoconsommation solaire solidaire" pour 1,5 million de logements




 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mardi 7 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mercredi 8 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du jeudi 9 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services