Entreprises et marchés

« 600 villes de plus de 10 000 habitants n’ont pas encore de réseaux de chaleur »

Propos recueillis par Thomas Hamon | 17 mai 2017 |

Nouvelle directrice générale de Dalkia depuis le 1er janvier 2017, Sylvie Jéhanno fait le point sur l’avenir des réseaux de chaleur en France.

Pensez-vous que l’avenir des réseaux de chaleur se trouve dans les villes de moins de 10 000 habitants plutôt que dans les grandes métropoles ?

Aujourd’hui, nous nous penchons plus sur des projets d’extension comme le grand réseau de chaleur de la Métropole de Lyon ou du Grand Paris Sud. Et il y a encore beaucoup à faire dans les villes de plus de 10 000 habitants car plus de 600 d’entre elles n’ont à ce jour pas de réseaux. La loi relative à la transition énergétique prévoit de multiplier par cinq la quantité d’énergies renouvelables et de récupération livrée par les réseaux de chaleur d’ici 2030. Pour respecter cet objectif, il faudra tripler le nombre d’équipements raccordés aux réseaux de chaleur, qui aujourd'hui ne représentent que 6 % du marché de chauffage en France contre 15 % en moyenne européenne. Il faudra donc passer de 2 millions d’équivalents logements raccordés aujourd’hui à quelques 6 millions à l’horizon 2030.


Ne faut-il pas, dans les grandes villes, envisager une obligation de se raccorder à un réseau existant pour améliorer leur compétitivité ? 

Il ne faut pas forcément d’obligation mais pour qu’un réseau soit rentable, il faut suffisamment de raccordements. Si on retrouve un prix des énergies fossiles plus prononcé, avec un Fonds Chaleur qui permet de hiérarchiser les énergies qu’on veut favoriser, la compétitivité va s’installer et les raccordements se feront. Les collectivités doivent prendre en mains leur destin énergétique et environnemental comme le leur permettent les nouvelles dispositions législatives et réglementaires.


Imaginez-vous que les réseaux utilisant la géothermie terrestre ou marine vont se multiplier, notamment pour rafraîchir les immeubles tertiaires ?

Le fait d’avoir recours à la mer est un axe assez fort et se révèle être très intéressant dans les zones insulaires ou côtières. Nous  avons déjà mis en service en 2016, à Marseille, notre réseau de production d’énergies renouvelables à partir d'eau de mer puisée dans la Méditerranée. En ce qui concerne la géothermie, deux tiers des puits en Ile-de-France sont exploités par Dalkia. Alors oui nous croyons beaucoup à la géothermie.

Lire notre article
L'armée chauffée par un réseau de chaleur solaire


 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUE

    BePOSITIVE : les solutions pour l’efficacité énergétique des bâtiments se dévoilent à Lyon.

    Confort thermique et climatique, gestion de l’eau, équipements électriques, pilotage et gestion active des bâtiments : découvrez tous les produits, services et technologies grâce à un espace dédié à toutes les énergies dans le bâtiment.

    13 janvier 2017

  • Publi-communiqué

    Découvrez BePOSITIVE 2017.

    Face aux nombreuses mutations du secteur et aux enjeux de la transition énergétique, le salon BePOSITIVE évolue et repositionne son offre au profit de toute une filière de professionnels et devient en mars 2017 le salon de la performance ...

    22 décembre 2016

  • Evenement

    BePOSITIVE : un programme inédit.

    Découvrir, se former et s’informer : les trois promesses de BePOSITIVE.

    22 décembre 2016

Dossiers de la rédaction
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...
  • 1 mai 2016
    Géocooling, humidification de l’air, ventilation nocturne… Les systèmes de rafraîchissement dits passifs émergent. S’ils s’avèrent encore minoritaires, ils pourraient bien, avec la démocratisation des immeubles de bureaux à énergie positive dits Bepos, ...

Produits et Services