Entreprises et marchés

"Aujourd'hui, il est difficile de changer un radiateur électrique par un autre système de chauffage"

| 18 septembre 2019 |

Eric Baudry, président de la commission thermique au sein du Gifam, s'est confié à Génie Climatique Magazine de l'entrée en vigueur du coup de pouce chauffage pour les "grille-pains".


En quoi consiste l'arrêté publié au Journal officiel le 17 juillet étendant le dispositif du coup de pouce chauffage aux vieux radiateurs (à lire ici) ?

Il faut déjà identifier les équipements concernés par cet arrêté. Le texte porte sur les émetteurs électriques, à régulation électromécanique et à sortie d’air, identifiables à leur interrupteur sur le côté et la régulation qui s'opère par une molette, dont les premiers ont été installés dans les années 1970, jusqu'en 1997, ou munis de la plaque signalétique d’origine porteuse du marquage CE et de la mention « NF Electricité performance » catégorie A, B ou 1*.  

La dépose de chacun de ces appareils donne droit à une aide de 100 € pour les foyers à revenus modestes et très modestes identifiés par l'Anah, et de 50 € pour les autres ménages. Les installateurs vont devoir apporter la preuve que ces appareils déposés correspondent bien aux conditions de l'arrêté, en apportant la preuve par facture. Il suffit de se référer à la fiche d'application BAR-TH-158.

Pourquoi craignez-vous que certains profitent de la situation ?

Il ne s’agit pas de profiter de la situation mais le système mis en place peut parfois être complexe. Il faut s’assurer que les consommateurs se rapprochent des obligés (de type EDF, Engie, …) qui mettront en place des programmes spécifiques afin de s’assurer qu’ils rentrent bien dans les conditions d'éligibilité. Nous l’avons vu sur d’autres sujets, en matière d’isolation et de PAC à 1 € notamment, où aujourd’hui les services de l'Etat s'arrachent les cheveux parce que les dossiers sont incomplets, ou ne correspondent pas exactement aux conditions d'éligibilité.

Comment avez-vous perçu cette officialisation de la chasse aux "grille-pains" ?

Nous l'attendions ! Compte-tenu du poids des logements chauffés au radiateur électrique en France, il était logique de faire bouger les choses au travers de la promotion et de la redynamisation du marché avec des actions liées aux énergies renouvelables. Tout ceci est très censé étant donné les directives de la COP21. D'autant qu'aujourd'hui, il est difficile de changer un radiateur électrique par un autre système de chauffage, comme une pompe à chaleur air/eau, qui oblige à créer un circuit hydraulique dans le logement, et donc fait grimper les prix de l'installation. À l'image du renouvellement du parc automobile, on ne peut que se réjouir d'un rajeunissement du chauffage électrique en France.

Quelles conséquences sont à envisager suite à cet arrêté ?

L'idée première est bien de réduire les consommations énergétiques des logements par le chauffage. Cela fait près de huit ans que le Gifam oeuvre auprès du gouvernement sur la mise en place d'un renouvellement du chauffage électrique en France. Pour vous donner quelques chiffres, plus de 11,5 M de foyers sont chauffés au radiateur électrique, soit 70 millions de radiateurs, dont 60 % sont potentiellement éligibles à ce coup de pouce chauffage, encore faut-il que les particuliers fassent la démarche.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services