Entreprises et marchés

Le plancher chauffant profite de la reprise de la construction de maisons

GC Magazine | 20 avril 2017 |

Le syndicat des fabricants de planchers chauffants/ rafraîchissants basse température (PCRBT) Cochebat a publié, mi-avril, les chiffres du marché de l’année 2016 et confirme la reprise des installations de planchers chauffants/rafraichissants basse température (PCBT).

Après un début d’année 2016 en forte baisse – dans la continuité de 2015 –, le marché du PCRBT remonte la pente. Si le nombre d’installations de PCBRT au troisième trimestre 2016 chute de 7 % par rapport au 3ème trimestre 2015, elles sont au 4ème trimestre 2016 en hausse de 6 % par rapport au 4ème trimestre 2015. "Le PCRBT suit logiquement, avec un décalage de 6 à 8 mois, l’évolution positive du marché de la construction de maisons neuves et profite également d’une meilleure pénétration sur les marchés du tertiaire et du collectif", explique Claude Brand, vice-président de Cochebat. "Pour la 1er trimestre 2017, les premiers signes sont positifs. Il est encore trop tôt pour se prononcer mais nous pourrions nous approcher d’une croissance à deux chiffres".


Une maison sur 2 équipée d'un PCBT


La pénétration du plancher chauffant dans la maison neuve est en progression. "Si une maison sur deux est livrée avec un plancher chauffant, nous constatons que cette proportion est un peu supérieure au nord de la Loire et un peu moindre au sud de la Loire. Dans le tertiaire et le collectif, la part de marché du PCRBT reste encore faible. Seuls les grands projets font plus souvent appel aux PCBT (bureaux, hôpitaux, groupes scolaires, …) grâce aux nouvelles techniques de régulation entre autre", conclut Claude Brand.




Lire notre article « Le plancher chauffant est injustement considéré dans la RT »



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mardi 7 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mercredi 8 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du jeudi 9 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...