Entreprises et marchés

Le plancher chauffant râfraichissant qui se posait plus vite que son ombre

| 11 septembre 2019 |

Pour la rénovation de bureaux d'un grand groupe de cosmétiques en région parisienne, l'entreprise d'installation Protheas a fait le choix de poser au sol du hall d'entrée une dalle récemment lancée par Thermacome, avec comme promesses un gain de temps pour l'installateur et un risque zéro d'arrachage des agrafes.



 


"C'est presque dommage que les tubes finissent cachés !" sourit Philippe Legendre de Protheas en regardant fièrement, avant que la chappe ne soit coulée, les quelque 340 m² du hall d'entrée du bâtiment recouverts de circuits en serpentin, tel un labyrinthe propre, homogène, presque léger. "Nous n'avons pas eu besoin d'abuser de l'agrafeuse, comme cela pouvait être le cas avec d'autres dalles, explique l'artisan. Ici, nous avons pu mettre une agrafe tous les 70 cm contre 40 cm généralement. De même, pour les virages des tubes, il était inutile de mettre 4 à 5 agrafes, seulement 2 suffisaient à tenir le tube !"

Les agrafes harponnées dans la dalle fibrée

Deux raisons expliquent cette possibilité. La première, c'est l'essence même de l'Eleafix de Thermacome, une dalle plane fibrée dans laquelle viennent s'agripper les agrafes, comme emprisonnées dans un filet. La deuxième, ce sont justement ces agrafes. Plus chargées en poudre de verre qu'à la normale, elles sont donc plus rigides, plus solides. "Il n'y a pas de reprise à l'agrafage, cela accélère considérablement la pose du tube, et nous fait moins consommer d'agrafes !" témoigne l'installateur.

Economie de temps et d'argent

Aucun doute, Philippe Legendre est conquis par cette nouvelle dalle. Il faut dire que l'entrepreneur est un privilégié, ou plutôt un cobaye. "Nous travaillons avec Protheas depuis 19 ans, explique Christophe Pinchon, chef de produit marketing chez Thermacome. Lorsque nous élaborons un nouveau produit, nous demandons à Philippe et ses équipes de le tester en avant-première, et de nous faire un retour d'expérience détaillé." Après donc un premier essai à daller et agrafer 1 200 m², l'installateur s'est aperçu d'un gain de temps de pose d'au moins 15 %. "Si mes gars ne m'appellent pas le soir pour râler, c'est que le produit est performant" estime Philippe. Alors quand l'entreprise Demathieu Bard, en charge de la rénovation globale du bâtiment à Clichy, fait appel à Protheas, naturellement, la TPE décide de poser à nouveau cette nouvelle dalle. Mais le produit serait-il si parfait ?

Rien ne lui résiste, même pas le cutter

"Je dois reconnaître qu'au démarrage, nous avions peur de ne pas réussir à couper la trame, du fait de cette couche de fibre. Et finalement, la trame est suffisamment espacée pour céder. En revanche, et nous ne l'avions pas anticipé, la lame du cutter est plus rapidement affûtée par la trame !" confie Philippe Legendre. Un inconvénient presque anecdotique pour l'installateur, qui insiste : "Pour un débutant, je lui conseillerai sans hésiter de commencer par cette dalle."



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...