Entreprises et marchés

Vaillant ne mise pas sur le R32 et fait le pari audacieux du propane pour ses PAC

| 9 juillet 2019 |

La filiale française du groupe allemand s'attaque à la rénovation avec deux innovations dans chacune de ses marques, Saunier Duval et Vaillant.







Vaillant Group n'a pas attendu le grand remplacement du fioul voulu par le gouvernement pour miser sur la pompe à chaleur.

D'abord chez Saunier Duval, où une troisième ligne de production a été créée cette année à Nantes, qui en fait le premier site français de fabrication d'unités extérieures de PAC. L'occasion pour la marque d'élargir sa gamme, avec du monobloc, du bibloc, du chauffage seul, et de toucher plusieurs marchés : le remplacement du chauffage au fioul, le neuf mais aussi le renouvellement du parc datant de 2006 à 2009, en proposant des appareils plus qualitatifs. "Nous essayons de proposer le même standing avec les PAC que ce que nous avons fait avec les chaudières, c'est-à-dire des équipements performants, avec une longévité garantie et des pièces de rechange disponibles jusqu'à 15 ans après l'arrêt de production de la référence" confie Régis Luttenauer, directeur France de Vaillant Group, ajoutant "les PAC à 1 €, c'est très bien, mais si l'appareil tombe en rade dans 10 ans, malheureusement l'utilisateur, qui a déjà des revenus très modestes, aura du mal à se rééquiper."

Pas de R32, mais du propane dans les PAC

Saunier Duval mise donc sur sa gamme de PAC air/eau Genia commercialisée depuis 2018, et qui fonctionne au... R410A. "Pour l'instant, à court terme, il n'est pas prévu de modifier le réfrigérant, mais nous travaillons énormément sur les fluides, comme le R290" avoue Régis Luttenauer. L'autre marque du groupe, Vaillant, va d'ailleurs sortir une PAC air/eau au propane, le R290, donc, dès juin 2020, l'aroTherm Plus, disponible en 3, 5, 7, 10 et 12 kW. Son avantage, une température de sortie d'eau à 75 °C, idéale en remplacement de systèmes de chauffage au fioul. Son inconvénient, la mauvaise image du propane, qui peut effrayer certains installateurs à cause de son risque élevé d'inflammation, et de brûlure par le froid. "Nous avons créé 24 brevets techniques pour cette PAC, une partie est destinée au bruit de l'unité extérieure, l'autre pour sécuriser le système avec l'utilisation du propane" insiste Régis Luttenauer. Et il l'assure, aucune fuite n'est possible ! Mais si fuite il y a, aucune étincelle n'est envisageable dans l'unité extérieure, elle dispose même d'un échangeur à double paroi pour que le gaz ne se répande pas jusque dans les émetteurs à l'intérieur du domicile. "Le plus gros du travail résidera dans l'accompagnement pour la mise en service des équipements et la pédagogie faite auprès des artisans, concède Régis Luttenauer. Nous fournirons, en cas de recharge, ce qui est quasiment impossible, des bonbonnes préchargées et très sécurisées, et les PAC seront livrées préchargées. Pour l'installateur, l'utilisation du R290 sera transparente." Si le produit ne sera disponible à la vente que dans un an, il sera véritablement la star du stand de Vaillant lors d'Interclima en novembre. Reste à voir comment les professionnels accueilleront ce fluide au potentiel de réchauffement climatique quasi nul mais classé A3 "extrêmement inflammable"... Le mastodonte allemand du chauffage ne sera pas seul à proposer ce fluide pour des petites puissances dans l'Hexagone. Le fabricant français de PAC Auer Thermodynamique propose depuis de nombreuses années des équipements fonctionnant au propane.

Nouvelle murale gaz pour le collectif

Le groupe allemand profitera également du salon Interclima pour présenter, cette fois-ci sur le stand voisin de Saunier Duval, une chaudière murale à condensation pour le collectif, la Thema Condens H-flex. L'appareil, qui s'adresse principalement aux bailleurs sociaux, est adaptable aux conduits supérieurs à dix mètres et aux conduits Shunt et Alsace, et sera fourni avec plusieurs accessoires spécifiques, notamment un conduit au diamètre réduit, le DN50, pour les installations étroites. La chaudière a aussi, et surtout, l'intelligence d'autoadapter sa puissance en fonction de la longueur des conduits, en identifiant les pertes de charge et en adaptant son ventilateur. Le produit sera commercialisé dès septembre.

Et la PAC hybride dans tout ça ?  Quand on parle de l'avenir du mariage de la PAC et de la chaudière à Régis Luttenauer, le directeur France de Vaillant Group botte en touche. "Nous avons la chance de produire les deux, chaudière et PAC, nos équipements sont 'hybridables', ils peuvent se coupler, c'est d'ailleurs une réelle réponse écologique à laquelle nous croyons. Cependant, pour l'instant, les tendances du marché ne nous incitent pas à développer cet axe. Quand les utilisateurs seront prêts, nous pourrons répondre à la demande."



[VIDEO] Régis Luttenauer livre à Génie Climatique Magazine les raisons du choix du R290 au lieu du R32 :



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services