Entreprises et marchés

"L'AFPAC doit être le référent auprès des pouvoirs publics"

TARDY, Anne-Sophie | 12 mars 2019 |

Thierry Nille, Président de l'AFPAC, veut que l'association gagne en légitimité auprès des professionnels et particuliers.


C'est une année 2019 intense qui attend les acteurs de la pompe à chaleur en France. En témoignent ces deux premiers mois, et l'actualité grandissante autour des offres de remplacement de chaudières vétustes avec des PAC à 1 €. Une des raisons qui a poussé l'AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur) a modifié les statuts de l'association.

Lors de l'Assemblée Générale Extraordinaire qui se tenait ce mardi 12 mars, a été votée la décision de changer le statut des membres adhérents actuels, en membres actifs, selon trois catégories de cotisations, et d'ajouter une quatrième catégorie réservée aux nouveaux membres, les membres associés. "Nous sommes une petite structure, mais la volonté de l'AFPAC est d'être le référent auprès des pouvois publics, a déclaré Thierry Nille, Président de l'association. Nous devons avoir plus de légitimité. Nous devons ouvrir nos statuts aux prestataires de services tels qu'Engie Home Services et Proxiserve, ils deviennent des acteurs importants sur le marché de la PAC."

Les 10 commandements de l'installation d'une PAC

L'AFPAC, qui a d'ailleurs été sollicitée par la DGEC (Direction Générale de l'Energie et du Climat) pour rédiger la PPE, va donc marquer le coup. Un partenariat avec Réno Info Maison a été signé pour réaliser plusieurs vidéos à destination d'artisans pour promouvoir la PAC. Et pour éduquer le grand public face aux offres "bon marché", l'AFPAC a également rédigé "Les 10 commandements pour faire installer sa PAC", en rappelant surtout des règles basiques pour s'assurer d'une installation de qualité, comme un matériel certifié NFPAC ou HP-Keymark ou une étude thermique pour le dimensionnement de l'installation.

Simulateur et fiches numérisées

L'AFPAC a également présenté une base de données numériques dans laquelle les artisans, membres de l'association, peuvent consulter toutes les fiches techniques réalisées par l'AFPAC. Un simulateur regroupant les aides auxquelles l'utilisateur final a droit en s'équipant d'une PAC est également en réflexion, et devrait être disponible au cours du printemps.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...