Entreprises et marchés

Baromètre QualitEnR : l'amour paradoxal des Français pour le solaire thermique

TARDY, Anne-Sophie | 6 février 2019 |

Selon le baromètre annuel OpinionWay pour QualitEnR, 9 Français sur 10 prônent le développement du solaire thermique, marché pourtant toujours sinistré.








Alors que la transition énergétique est l'un des quatre thèmes du Grand Débat National, le 9è baromètre annuel OpinionWay pour QualitEnR montre un réel engouement des Français pour les énergies renouvelables, et surtout pour le solaire thermique. Sur les 1002 personnes interrogées les 23 et 24 janvier 2019, 9 Français sur 10 se disent prêts à engager des actions individuelles pour contribuer à la transition énergétique, dont 6 Français sur 10 sur l'énergie. Dans le détail, 9 Français sur 10 (89 %) sont d'ailleurs pour le développement du solaire thermique, devant la pompe à chaleur (84 %), les panneaux photovoltaïques (81 %), l'éolien (77 %) et le bois-énergie (70 %). Réponse assez surprenante quand on connaît l'état du marché du solaire thermique.

Théorie VS Pratique

Alors qu'entre 2004 et 2008, le secteur avait connu une ascension fulgurante, passant de 50 000 m² installés par an à plus de 300 000 m², le solaire thermique est clairement en chute libre depuis 2012. A tel point qu'en 2018, on constate un retour à la case départ, avec à peine 50 000 m² installés l'an dernier selon les derniers chiffres Uniclima. Notons tout de même une stabilisation du marché depuis 2017, où 51 900 m² avaient été installés. Mais alors, comment expliquer ce décalage entre sondage et réalité ? Une confusion technique chez les particuliers quand on parle de "solaire thermique" et de "photovoltaïque" ? Cela dépend véritablement du client, ou en l'occurence, de la personne interrogée. Serait-ce alors dû à un manque d'incitation réglementaire pour les CESI et SSC ? 

EnR obligatoires

Pour réussir cette transition énergétique, toujours selon le baromètre OpinionWay pour QualitEnR, 9 Français sur 10 considèrent que les énergies renouvelables devraient devenir la norme dans les logements (87 %). Quant à savoir qui doit mener cette transition, 97 % des Français pensent que c'est aux acteurs publics de remplir ce rôle, dont 85 % l'Etat et 77 % les collectivités locales. 7 Français sur 10 estiment en revanche qu'il leur revient également d'engager des actions individuelles (67 %). Reste à voir si cette tendance sera prise en compte dans la rédaction de la RE 2020.


Regardez l'interview de Génie Climatique Magazine avec Richard Loyen, délégué général Enerplan, et conseiller spécial du Président de QualitEnR :



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services