Entreprises et marchés

Le gouvernement veut changer 600 000 chaudières vétustes (fioul et gaz) en 2 ans 

TARDY, Anne-Sophie | 24 janvier 2019 |

Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a réuni les énergéticiens pour faire le point sur les offres de remplacement des vieilles chaudières fioul et gaz (hors condensation).


 


François de Rugy, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire s'est entouré de Julien Denormandie, Ministre du Logement, et des représentants d'Engie, Effy, EDF et Total pour lancer ce jeudi 24 janvier la prime à la conversion des chaudières. François de Rugy a annoncé l'objectif de changer 600 000 chaudières "peu performantes" au fioul, charbon et gaz (hors condensation) en 2 ans. Un processus déjà enclenché par des initiatives privées comme les offres d'Effy et d'Engie proposant une PAC ou une chaudière gaz THPE à 1 euro.

Le gouvernement a rappelé que ce dynamisme avait été insufflé par l'augmentation significative du dispositif  "coup de pouce chauffage", s'appuyant sur les CEE, de l'ordre de 4 000 € pour les ménages modestes et très modestes, et de 2 500 € pour les autres ménages, faisant l'acquisition d'une PAC en remplacement d'une vieille chaudière fioul, gaz ou charbon, et de 1 200 € pour les ménages modestes et très modestes, 600 € pour les autres ménages, faisant l'acquisition d'une chaudière gaz à très haute performance énergétique en remplacement d'une vieille chaudière fioul, gaz ou charbon. Julien Denormandie a également souligné le dispositif Habiter Mieux Agilité de l'Anah, qui permet aux revenus très modestes de toucher 50 % du montant total des travaux hors taxes.

EDF dégaine

EDF a confirmé gonfler ces coups de pouce chauffage de 1 500 € supplémentaires pour les ménages modestes et très modestes, et 1 000 € pour les autres, dans le cas d'un changement pour une PAC, et a annoncé le lancement de sa plate-forme d'accompagnement personnalisé, à partir du 20 février, les particuliers pouvant déjà s'inscrire. En revanche, contrairement à Effy et Engie, EDF ne propose pas d'avance de trésorerie.

Effy et Engie partent les premiers

Effy et Engie ont rappelé leurs offres à 1 € pour respectivement une PAC et une chaudière gaz très performante, avec montage financier personnalisé et donc, avance de trésorerie en fonction des aides perçues (CEE, Anah et CITE). Effy a insisté sur sa collaboration avec des installateurs indépendants et implantés localement, ainsi que sur l'effort financier demandé à chacun de ses partenaires, artisans et industriels, pour que le reste à charge des ménages très modestes n'atteigne qu'un euro. Engie a de son côté précisé la force de son réseau, composé de plus de 3 000 techniciens dans 200 agences.

Total dans les starting-blocks 

Enfin, Total a promis de présenter rapidement un détail de toutes ses offres, pour lui aussi, participer activement à cette conversion des chaudières. « Si vous êtes clients du fioul, on va vous accompagner, on va vous aider » a indiqué son PDG, Patrick Pouyanné, invité de 12H l’heure H, sur BFM Business mercredi 23 janvier. « Total va mettre en place des systèmes de prêts à taux zéro pour que vous puissiez faire cet investissement et derrière, votre facture va baisser... Selon où vous habitez, ce sera soit la chaudière à gaz, soit les pompes à chaleur soit du bois. Je ne suis pas pour une énergie, je suis pour toutes » souligne le patron du géant l'or noir.  « Il y a un marché important. Trois millions de Français se chauffent au fioul, là-dessus, j’espère en gagner quelque uns pour alimenter Direct Energie ». Ces offres devraient arriver « en mars ou avril » poursuit le PDG avant d'indiquer « on n’a pas d’installateurs alors il faut que l’on se prépare pour les proposer aux Français. »

En France, selon Effy, le gisement de ménages très modestes dont les logements individuels sont équipés de chaudières fioul, charbon ou gaz très vétustes est estimé à 2 millions.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services