Entreprises et marchés

Ce qui change (ou pas) en 2019

TARDY, Anne-Sophie | 1 janvier 2019 |

Comme chaque nouvelle année, 2019 débute avec son lot de changements. Génie Climatique Magazine fait le point sur les nouveautés fiscales inscrites dans la loi de finances 2019. Voici ce que les parlementaires ont déposé au pied du sapin des acteurs du génie climatique.


Ils auront attendu le dernier moment. Le texte de loi de Finances 2019 a été publié au Journal Officiel le 30 décembre dernier, après avoir été adopté en dernière lecture à l’Assemblée nationale le 20 décembre. Parmi les 277 articles, on retrouve quelques amendements déjà adoptés, notamment concernant le fioul, mais aussi des surprises de dernières minutes sur les chaudières gaz.

Pas de prime

La première chose à retenir est que le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) ne sera finalement pas modifié en prime, comme le gouvernement l’avait annoncé courant 2018 avant de faire machine arrière. Le CITE est donc prorogé jusqu’au 31 décembre 2019. Néanmoins il évolue.

Cadeau aux installateurs

Pour encourager les familles à se tourner vers des équipements plus verts, le CITE va également prendre en compte les coûts de main-d’œuvre pour la pose d’un nouveau système de chauffage dit "renouvelable" tel qu’une pompe à chaleur air /eau ou une chaudière bois. Le montant du CITE sera alors égal à 30 % de la facture "fourniture et pose"  TTC.

Bon pour dépose de cuve 

Les Français qui entreprennent la dépose de leur cuve à fioul bénéficient désormais d’un nouveau "super crédit d’impôt " de 50 % sur le montant de la main d'oeuvre.

Toujours le coup de pouce des CEE 

Le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » mis en place en avril 2018 dans le cadre des CEE se poursuit. Il permet aux ménages en situation de grande précarité énergétique de bénéficier d'une prime de 3000 € (2000 € pour ceux en situation de précarité énergétique) lors du remplacement d’une chaudière fioul par :

- une chaudière biomasse neuve de classe 5;
- une pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau;
- un système solaire combiné, réalisé en France métropolitaine;
- par une pompe à chaleur hybride.

Étrennes d'EDF 

Afin d'inciter les ménages à passer du fioul à la PAC, le fournisseur d'énergie propose d'augmenter de 50% ce "coup de pouce économie d'énergie", soit donner jusqu'à 1 500 € supplémentaires pour le remplacement du système par une pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride. L'aide sera effective dès février 2019, après avoir rempli un dossier directement sur le site Internet d'EDF.

Cadeau empoisonné pour les gaziers

En revanche, mauvaise surprise pour les gaziers. Le texte adopté prévoit que l'application du CITE aux dépenses d'acquisition de chaudières fonctionnant au gaz se fasse « dans des conditions renforcées de performance énergétique et à un plafond de dépenses, qui sera fixé par arrêté conjoint des ministres chargés de l'énergie, du logement et du budget ». Concrètement, si le plafond est établi à 1 000 euros, il s'agirait alors de diviser par 3 le crédit d’impôt que perçoit un ménage qui renouvelle son équipement de chauffage pour une chaudière gaz condensation. Un ménage qui en 2018 percevait 1 000 euros de CITE pour une chaudière gaz condensation à 3 000 euros, ne percevrait plus en 2019, au maximum, que 360 euros (30% de 1200 euros). Néanmoins, le montant du plafond de dépense ne semble pas figé et des bruits de couloir laissent entendre que le ministère de la transition écologique ne souhaite pas le voir fixer entre 1 000 et 1 200 euros comme initialement envisagé.

Prêt à taux zéro sans bouquet

Depuis le 1er janvier, tous les Français peuvent bénéficier de l'éco-PTZ sans initier un bouquet de travaux comme c’était le cas avant, mais en programmant au moins une rénovation éligible, dont le remplacement du système de chauffage ou de production d’ECS par un dispositif plus performant. Si chaque foyer peut bénéficier une seule fois du dispositif, il peut le cumuler avec d’autres aides, comme le CITE.

Bonus anti-HFC 

Si la loi de Finances n'instaure pas de "taxe HFC" en 2019, elle encourage les sociétés à se tourner vers solutions thermodynamiques fonctionnant avec des fluides frigorigènes au GWP (potentiel de réchauffement climatique) plus faible. En effet, les entreprises peuvent déduire de leur résultat imposable une somme égale à 40 % de la valeur d'origine, hors frais financiers, de l'ensemble des biens d'équipement de réfrigération et de traitement de l'air utilisant des fluides réfrigérants autres que HFC, affectés à leur activité et inscrits à l'actif immobilisé. La déduction est applicable aux biens (…) acquis à l'état neuf à compter du 1er janvier 2019 et jusqu'au 31 décembre 2022.

Plus de chèques énergie

Le plafond de revenu annuel ouvrant droit au chèque énergie passe de 7 700 euros pour un adulte à 10 700, soit 2 millions de nouveaux bénéficiaires. Aussi le montant du chèque est rehaussé et peut désormais atteindre 277 euros pour les plus modestes.

TVA réduite pour les réseaux de chaleur alimentés en solaire thermique

Une TVA à 5,5% sera désormais également appliquée à la fourniture de chaleur lorsque celle-ci est produite à hauteur d'au moins 50% à partir de l’énergie radiative solaire.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • INTERVIEW D'EMMANUEL ACCHIARDI

    « N’ayez pas peur ! »

    Sous-directeur de la qualité et du développement durable dans la construction au sein des ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires, Emmanuel Acchiardi livre à Génie climatique Magazine les premières ...

    4 octobre 2018

  • ENQUÊTE

    Le photovoltaïque sera-t-il vainqueur par KO ?

    Mise en place en vue de rédiger la future réglementation thermique, l’expérimentation E+Ctouche bientôt à sa fin. Les tendances qui se dessinent font craindre aux acteurs du génie climatique un cadre réglementaire qui invite à tartiner les toits ...

    3 octobre 2018

  • Bruit des PAC : Comment s’y retrouver dans la jungle des dB ?

    Si chercher à connaître le bruit d’une PAC peut s’apparenter à un travail de détective, comprendre les niveaux sonores affichés par les fabricants ne suffit pas. Pour s’y retrouver dans la jungle des dB, il faut, en plus de patience, faire preuve ...

    6 juin 2018

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services