Entreprises et marchés

Une poursuite de la croissance du marché de la pompe à chaleur

François Sagot | 8 juillet 2015 |

« Ambitions PAC 2030 » a été présenté par le bureau de l'Afpac en prélude à la conférence des Nations Unies sur le climat (COP 21). Photo : C+C.
L’association française pour les pompes à chaleur s’est livrée à un exercice de prospective afin d’évaluer quelles seraient les ventes d’ici 2030, avec des étapes intermédiaires en 2018 et 2023.

L’Afpac vient de synthétiser son travail de réflexion sur ce que serait le marché en 2030, à travers un guide d’une centaine de pages. Intitulé « Ambitions PAC 2030 », il reprend tous les chiffres et toutes les analyses avec des étapes intermédiaires en 2018 et 2023.

Trois scénarios ont été imaginés que ce soit dans le résidentiel individuel ou collectif, le tertiaire, mais pas l’industrie où il manque des éléments de repère.

Par ailleurs, ce document a été élaboré en prélude de la conférence des Nations Unies sur le climat (COP 21) et dans le cadre de la mise en œuvre de la loi sur la transition énergétique et la croissance verte.

 

Les Pac air/eau devant les Pac air/air

Dans le secteur résidentiel individuel, le parc de Pac air/eau dépasserait celui de Pac air/air, à partir de 2023. Et en 2030, les premières représenteraient 2,176 millions d’unités contre 1,888 pour les secondes. Pour mémoire, en 2014, on estimait le parc de Pac air/eau à 740 000 unités contre 1,150 million pour les Pac air/air. Quant aux chauffe-eau thermodynamiques indépendants (CETI), le parc passerait de 200 000 unités à 1,724 million d’unités.

Toute la question sera de savoir si le marché de la rénovation prendra la relève du marché du neuf tiré de façon artificielle par la RT 2012, ou s’il continuera à stagner comme c’est le cas actuellement. Le taux de pénétration de la pompe à chaleur dans le neuf est aujourd’hui de 50 % en maisons individuelles. D’autres incertitudes existent liées par exemple, à la cohérence d’application du coefficient de conversion de l’énergie finale en énergie primaire de 2,58 dans la RT 2012.

Mais pour Thierry Nille, président de l’Afpac, « il existe un taux de croissance important en Europe, donnant la possibilité de prendre des initiatives ».

 

Nous reviendrons plus en détail dans notre prochain numéro de la revue Clima+confort sur cette étude et sur les répercussions à terme sur le marché.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone

    Avant la fin de l’année 2017, la majorité des logements chauffés collectivement devront avoir installé des répartiteurs ou des compteurs de manière à proposer des factures de chauffage individualisées. Parallèlement cela pourrait bien être ...

    1 décembre 2016

  • Ce que vous devez savoir sur les chaufferies bois

    - La filière d’approvisionnement existante et les types de combustibles bois disponibles localement sont des critères importants à prendre en compte lors de l’étude préalable d’une chaufferie bois. - Les deux principaux textes réglementaires ...

    1 décembre 2016

  • « Les énergies d’aujourd’hui et de demain »

    La filière du génie climatique s’est réunie à Marseille les 14 et 15 octobre aux cotés des chefs d’entreprises de génie climatique à l’occasion du congrès 2016 de l’UECF : fabricants, distributeurs, négoces, énergéticiens, organismes de ...

    1 décembre 2016

Dossiers de la rédaction
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...
  • 1 mai 2016
    Géocooling, humidification de l’air, ventilation nocturne… Les systèmes de rafraîchissement dits passifs émergent. S’ils s’avèrent encore minoritaires, ils pourraient bien, avec la démocratisation des immeubles de bureaux à énergie positive dits Bepos, ...

Produits et Services

Évènements