Entreprises et marchés

Sortie du nucléaire : la France impactée

François SAGOT | 9 juin 2011 |

Photo : DR
La décision du gouvernement allemand de sortir du nucléaire en 2022 va avoir des répercussions, y compris en France. La filière va devoir s'adapter avec des équipements plus performants pour faire face à une augmentation du prix du kilowattheure.

Même si la France n’envisage pas de revenir sur l’option nucléaire, le choix de notre voisin allemand ne sera pas sans conséquence pour la profession du génie climatique. En effet, le démantèlement programmé du parc de centrales risque d’être avancé et les exigences de sécurité pour les nouveaux projets revues à la hausse. Des mesures qui influenceront, à terme, le coût du kilowattheure électrique.

D’autant que ces nouvelles contraintes s’ajoutent à la libéralisation du marché de l’énergie et à la mise en place de la loi NOME. Résultat : une hausse prévisible du coût de l’énergie électrique de l’ordre de 20 à 30 %, d’ici 5 ans. Les entreprises en savent quelque chose puisqu’elles vont voir leurs tarifs augmenter (tarifs jaunes et verts) de 4,9 % dès le 1er juillet prochain, après des hausses similaires en 2009 et 2010. Les particuliers sont pour l’instant épargnés compte tenu du caractère « sensible » d’une telle hausse.

Un nouveau « mix » énergétique

On risque donc d’assister à un rééquilibrage du mix énergétique en faveur du gaz et, surtout, des énergies renouvelables. Exit donc les solutions basées sur le chauffage à énergie Joule qui constituait l’exception française en Europe. D’ailleurs, la RT 2012 va rendre difficile son recours excepté dans le sud de la France où les besoins sont faibles. Parallèlement, l’accent devrait être mis sur les économies d’énergies afin, notamment, de limiter les consommations du parc de logement ancien grâce à un renforcement de l’isolation des bâtiments.

De son côté, l’Allemagne s’est déjà préparée à cette échéance avec comme mesures clefs, la construction de centrales électriques conventionnelles, le renforcement de l’isolation des bâtiments, la construction de nouvelles lignes électriques avec stockage d’énergie, un meilleur ciblage des aides aux ENR…A terme, en 2050, l’Allemagne pourrait fonctionner avec 100 % d’énergies renouvelables grâce notamment, au solaire et à l’éolien.

La généralisation d'équipements plus performants

Chaudières à condensation

Chauffe-eau solaire individuels et collectifs

Pompes à chaleur

Groupes d’eau glacée et DRV à récupération d’énergie

Chauffe-eau thermodynamiques

Systèmes hybrides limitant les phénomènes de pointe

Systèmes de ventilation à récupération d’énergie et « free-cooling »

Panneaux solaires photovoltaïques

Systèmes de gestion technique du bâtiment et réseaux intelligents (« smart grids »)

Poêles à bois

(Micro) cogénération gaz à moteur stirling



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Le plein de nouveautés et d'innovations

    Une véritable vitrine des nouveautés et innovations des secteurs du bâtiment et de l’énergie

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ

    Les temps forts du salon

    Un concentré d’animations et de temps forts pour découvrir, se former, s’informer

    24 janvier 2019

  • PUBLI-COMMUNIQUÉ BEPOSITIVE

    Découvrez les ateliers du génie Climatique

    Animés par Génie Climatique Magazine et l'UMGCCP, les ateliers du génie climatique sont proposés sur les 3 jours du salon. Découvrez ci-dessous le programme.

    24 janvier 2019

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services