ACTUALITES

Le serial inventeur Jacques Bernier débarque à la Foire de Paris armé d’un panneau solaire hybride d’un nouveau genre

| 25 avril 2018 |

© DR
Le Serial inventeur Jacques Bernier devrait une nouvelle fois se faire remarquer à la Foire de Paris qui ouvre ses portes ce vendredi 27 avril. En débarquant avec son « premier capteur solaire au monde à effet Seebeck », produisant électricité et chaleur, ce dernier compte bien repartir une nouvelle fois avec l'un des prestigieux prix du concours Lépine.


Jacques Bernier avait remporté en 2017 le grand prix de l’Assemblée nationale au concours Lépine de la Foire de Paris avec un dispositif de production d'énergie électrique à partir d'un cycle de Rankine utilisant le butane comme fluide de travail. Cette fois-ci il débarque à la foire de Paris avec un panneau solaire hybride d’un nouveau genre qui repose sur « l'effet Seebeck », phénomène thermoélectrique découvert il y a 200 ans par le physicien allemand qui lui a donné son nom.  

Le système inventé par Jacques Bernier et son frère Jean-Paul est constitué d’un ensemble de couples thermoélectriques installés dans un capteur solaire plan ou à tubes sous vide. 

 

Fonctionnement global

La face chaude des thermo-éléments voit sa température s’élever entre 70°C et 150°C et la chaleur excédentaire est récupérée à 50°C ; l’écart de température entre les plaques chaudes et froides génère la production de courant électrique.


Zoom sur « l'effet Seebeck »

D’après ses inventeurs, le procédé est idéalement adapté aux climats français car il permet d’y produire de la chaleur en quantité et en température suffisante pour assurer chauffage et production d'ECS. Si seulement 7% de l’énergie solaire rayonnée est convertie en électricité (contre plus de 15% pour des panneaux PV), les frères Bernier soulignent que 15m² de panneaux implantés à Angers permettent de récupérer 5 000 à 7 500 kWh d’énergie thermique. Ces derniers mettent également en avant qu’un ensoleillement de 1 000 W/m² permet une production de chaleur de 600W/m² de 35°C à 60°C. Cela rend également possible la production de froid adiabatique en été.

4 brevets ont déjà été déposés et les frères Bernier sont désormais à la recherche de partenaires industriels pour assurer le développement du panneau. Un prix au concours international Lépine 2018 pourrait accélérer les choses…



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mardi 7 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du mercredi 8 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

  • ATELIERS / DÉBATS - INTERCLIMA HALL 2 STAND A23

    Notre programme du jeudi 9 novembre

    Génie Climatique Magazine a concocté pour vous un programme aux petits oignons. Trois formats d’animations rythmeront la vie de notre stand (Hall 2 stand A23) durant les quatre jours du salon.

    3 novembre 2017

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...