ACTUALITES

« Il y a un alignement des étoiles en faveur de la PAC gaz »

| 8 novembre 2018 |

Gérant de l’entreprise d’installation et de maintenance Realitherm et président de l’Est Ile-de-France de l’UECF, Pascal Housset juge que la montée en puissance de la méthanisation, combinée à la problématique croissante du confort d’été, offre un formidable levier pour la PAC gaz.

Météo France annonce que 2018 sera l’année la plus chaude que la France ait jamais connue depuis que la température est mesurée. Le ressentez-vous dans le quotidien de votre activité ?

Les élus nous ont alertés pour trouver des solutions pour rafraîchir car nous avons des étés de plus en plus  chauds. Nous sommes de plus en plus sollicités par des communes qui ont des problèmes de confort d’été dans leurs bâtiments, notamment des constructions récentes. Dans une maison médicale qui reçoit des personnes âgées, par exemple, la température intérieure dépassait les 30°C. Nous connaissons des étés de plus en plus chauds et nous allons devoir y faire face en installant des systèmes de rafraîchissement actifs comme les PAC à absorption gaz et la PAC moteur gaz.  


Mais pourquoi une PAC gaz plutôt qu’une PAC électrique ?

Tout d’abord la PAC à absorption, qui fonctionne à l’ammoniac, présente l’intérêt de ne pas utiliser de fluide frigorifique nocif et la PAC moteur gaz n’utilise qu’une toute petite quantité de fluide.

Mais la raison qui m’amène à penser en premier lieu à la PAC gaz est la floraison dans nos campagnes de dizaines de  projets de production de biogaz. Dans ma région, en Seine-et-Marne, il y a une cinquantaine de projets de méthanisation dans les tuyaux. Cette démarche de verdissement du gaz est nationale et se développe également très vite en Bretagne, en Vendée et dans les Hauts-de-France. 

Or si ce gaz vert est très bien utilisé en hiver car il vient alimenter les équipements de production de chaud, en été ce gaz est en surproduction et il faut stopper le fonctionnement des méthaniseurs. Avec le démarrage de plus en plus tardif des périodes de chauffe, ce temps de surproduction va s’accentuer. La PAC gaz offre donc un débouché estival à ce gaz vert et permet de l’utiliser en toute saison dans les régions à fort développement de méthanisation. Il suffit simplement de disposer d’un réseau gaz secondaire dense et étendu.


Existe-t-il une filière PAC gaz en ordre de marche ?

La technologie est mature et nous avons aujourd’hui du recul. Nous avons fait des installations de PAC moteur gaz  pour Eurocopter il y a dix ans et autour d’Eurodisney des hôtels sont rafraîchis depuis 20 ans avec des PAC à absorption gaz.

Il existe une filière de BE, installateurs et mainteneurs, qui est restée jusqu’à aujourd’hui confidentielle car elle travaillait ponctuellement sur des installations. C’est une filière qui a de l’expérience et qu’il faut réactiver.

Le réseau de bureaux d’études regroupés au sein d’ICO connait bien la technologie et bénéficie d’un maillage sur toute la France.

Côté installateurs, le réseau est formé. Nous avons identifié plus d’une vingtaine d’entreprises connaissant bien le sujet. Le Costic offre également une formation sur la machine.


Pour en savoir plus sur la PAC gaz, rendez-vous dans le numéro de novembre de Génie Climatique Magazine

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Newsletter

2 fois par semaine, recevez toute l’info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • INTERVIEW D'EMMANUEL ACCHIARDI

    « N’ayez pas peur ! »

    Sous-directeur de la qualité et du développement durable dans la construction au sein des ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires, Emmanuel Acchiardi livre à Génie climatique Magazine les premières ...

    4 octobre 2018

  • ENQUÊTE

    Le photovoltaïque sera-t-il vainqueur par KO ?

    Mise en place en vue de rédiger la future réglementation thermique, l’expérimentation E+Ctouche bientôt à sa fin. Les tendances qui se dessinent font craindre aux acteurs du génie climatique un cadre réglementaire qui invite à tartiner les toits ...

    3 octobre 2018

  • Bruit des PAC : Comment s’y retrouver dans la jungle des dB ?

    Si chercher à connaître le bruit d’une PAC peut s’apparenter à un travail de détective, comprendre les niveaux sonores affichés par les fabricants ne suffit pas. Pour s’y retrouver dans la jungle des dB, il faut, en plus de patience, faire preuve ...

    6 juin 2018

Dossiers de la rédaction
  • 3 novembre 2017
    La démocratisation des logements basse consommation, parfaitement étanches à l'air, empêche le renouvellement d'air par les défauts de l'enveloppe. Cette nouvelle donne oblige à soigner la ventilation. C'est une affaire de santé publique.
  • 6 janvier 2017
    Associant une chaudière gaz ou fioul, une PAC air/eau fonctionnant à l’électricité et une régulation pilotant l’ensemble, les systèmes dits hybrides étaient, il y a encore trois ans, quasi inexistants. Sur la première moitié de l’année 2016, les ventes ...
  • 6 décembre 2016
    La combustion « froide » de la pile à combustible fait déjà le bonheur de près de 200 000 ménages japonais. Plusieurs vents favorables à cet équipement se lèvent aujourd’hui en France et les mastodontes allemands du chauffage mettent toutes voiles dehors.
  • 1 décembre 2016
    Une vague de thermostatisation va s’abattre sur l’Hexagone
  • 26 septembre 2016
    Les rayonnements solaires qui inondent l’Hexagone pourraient chauffer gratuitement l’eau de millions de Français. Pourtant, le nombre de m² de panneaux solaires thermiques installés sur nos maisons et nos immeubles ne cesse de chuter depuis plusieurs années. Les ...

Produits et Services